Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 05 décembre |
Saint Gérald
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

La véritable histoire de la statue de la femme sans tête de l’Île Saint-Louis

Statue sans tête lIle Saint-Louis

Siren-Com

Marzena Devoud - publié le 05/12/20

Vous l’avez peut-être croisée un jour en vous promenant du côté de l’Île Saint-Louis à Paris : une statue sans tête domine à l’angle de la rue Le Regrattier et du quai Bourbon dans le 4e arrondissement. Mais qui se cache derrière cette mystérieuse femme sans tête ?

Dans cette petite rue située sur l’Île Saint-Louis, aujourd’hui rue Le Regrattier, on peut apercevoir une inscription gravée dans la pierre juste au-dessus de la plaque « Rue de la femme sans teste ». Il se trouve, en effet, que la rue répondait à ce nom dès 1710. C’est seulement en 1870 qu’elle prend son nom de Le Regrattier. Et à l’angle de cette rue, en allant vers le quai Bourbon, on découvre alors une statue décapitée. On pourrait faire le lien naturellement : évidemment, l’ancien nom de la rue correspond à la statue.

statue sans tête rue Le Regrattier
Siren-Com

Seulement voilà, il n’y a pas de lien entre la « rue de la femme sans teste » et la fameuse statue. Quant à cette dernière, elle ne représente pas une femme. Il s’agit en réalité… de saint Nicolas commandé par Nicolas de Jassaud, propriétaire de l’hôtel dont les bâtiments occupent aujourd’hui le 19 et le 19bis du quai de Bourbon. Il fait alors dresser en 1666, à l’encoignure de son hôtel et de la rue Le Regrattier, une statue de saint Nicolas, son patron et celui de la confrérie des mariniers à laquelle il appartenait.

Mais pourquoi lui avoir coupé la tête ? C’est à l’époque de la Révolution, en 1793 que la statue est vandalisée par un sans-culotte appelé Couffignal qui exige qu’on détruise la statue comme signe religieux. Voilà l’histoire de l’énigmatique statue de saint Nicolas, à l’angle de la rue Le Regrattier et du quai Bourbon dans le 4e arrondissement de Paris !


Saint Nicholas

Lire aussi :
Mais où se trouvent les os de saint Nicolas ?

Tags:
Parisrevolution francaisesaint nicolas
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement