Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 14 avril |
Saint Asicus
home iconActualités
line break icon

Les évêques fustigent une décision « irréaliste » et « inapplicable »

Godong

Timothée Dhellemmes - Publié le 24/11/20

Dans la foulée des annonces d'Emmanuel Macron ce mardi 24 novembre, la Conférence des évêques de France (CEF) a vivement dénoncé la jauge de 30 personnes fixée par le chef de l'Etat sur la fréquentation des édifices religieux. "Cette annonce n’est pas du tout conforme aux discussions qui ont eu lieu ces dernières semaines avec les ministres concernés."

La colère gronde chez les catholiques, alors qu’Emmanuel Macron a annoncé ce mardi 24 novembre que les cérémonies religieuses publiques pourraient reprendre dès ce samedi 28 novembre, « dans la stricte limite de 30 personnes ». Quelques heures seulement après cette déclaration, la CEF s’est dite « à la fois déçue et surprise ». « Cette annonce n’est pas du tout conforme aux discussions qui ont eu lieu ces dernières semaines avec les ministres concernés », regrettent les évêques dans un communiqué. Interrogé par Aleteia dans la journée, le porte-parole de la CEF, Vincent Neymon, indiquait que l’Eglise de France avait présenté un protocole très strict au gouvernement, prévoyant « un taux d’occupation d’un tiers de la capacité de chaque édifice ».

Cette mesure irréaliste et inapplicable est tout à fait irrespectueuse de la réalité de la pratique religieuse des catholiques.

« Dès ce soir, avec des représentants d’autres confessions chrétiennes, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, Président de la CEF, a interpellé le Président de la République pour demander que soit révisée cette mesure », a annoncé la CEF. « En effet, cette mesure irréaliste et inapplicable est tout à fait irrespectueuse de la réalité de la pratique religieuse des catholiques », ajoute le communiqué.

Alors que ce dimanche sera marqué par l’entrée dans le temps de l’Avent, les évêques rappellent qu’il s’agit « d’un temps fondamental de préparation à Noël ». « Le rassemblement dominical constitue une étape essentielle pour les fidèles durant cette période », concluent-ils.




Lire aussi :
« Ridicule », « pathétique », « humiliante »… la jauge des 30 personnes critiquée

Tags:
cefdéconfinementMesse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
4
Laurier rose
Marzena Devoud
Connaissez vous les dix herbes de saint Joseph ?
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
7
WEB2-PERE-MICHEL-BRIAND-SOCIETE-DES-PRETRES-DE-ST-JACQUES.jpg
Agnès Pinard Legry
Qui sont les deux Français enlevés à Haïti ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement