Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
home iconActualités
line break icon

Attentat de Nice : un rite de réparation prévu dimanche à la basilique

Valery HACHE / AFP

Agnès Pinard Legry - Publié le 31/10/20

Théâtre de l’attaque terroriste du jeudi 29 octobre qui a couté la vie à trois personnes, la basilique Notre-Dame de l’Assomption, par ce sang versé, a été profanée. L’évêque de Nice, Mgr Marceau, qui va y célébrer la messe de la Toussaint ce dimanche 1er novembre à 18h, débutera l’office par un rite de réparation.

Trois personnes ont été tuées dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice ce jeudi 29 octobre lors d’une attaque terroriste. Depuis, par ce sang versé, l’édifice consacré a été profané. Ce dimanche 1er novembre à 18h, l’évêque de Nice Mgr André Marceau va donc y célébrer un rite pénitentiel de réparation juste avant la messe de la Toussaint.

« Des actions gravement injurieuses »

Le code de droit canonique prévoit ainsi que lorsque les lieux sacrés sont profanés « par des actions gravement injurieuses », l’ordinaire du lieu – qui est l’évêque, le vicaire général ou le vicaire épiscopal – doit y célébrer un rite pénitentiel afin de pouvoir le rouvrir au culte. Ce dernier commence généralement par une procession des fidèles et des officiants, suivie d’une demande de pardon pour l’offense. Les lieux profanés sont ensuite aspergés d’eau bénite puis une messe est célébrée.

Ce dimanche, après le rite de réparation l’évêque de Nice va donc célébrer la messe de la Toussaint au cours de laquelle il sera fait mémoire des victimes de l’attaque terroriste. Une célébration qui sera diffusée en direct sur KTO.




Lire aussi :
Attentat de Nice : « La résurrection c’est se relever face à toutes les forces mortifères »

Tags:
Attentat de NiceMesseprofanation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Soizic et Marin de Vasselot
Claire de Campeau
Le Fournil Bethléem : la reconversion d'un co...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement