Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 25 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconActualités
line break icon

Qui sont les trois victimes de l'attentat de Nice

NICE

Valery HACHE | AFP

Agnès Pinard Legry - Publié le 29/10/20 - Mis à jour le 02/11/20 à 13:14

Au lendemain du drame qui s'est déroulé à l'intérieur de la basilique Notre-Dame de l'Assomption, à Nice, les profils des trois personnes décédées se dessinent.

La basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice a été le théâtre, ce jeudi 29 octobre au matin, d’une tragique attaque terroriste. Un homme armé d’un couteau a tué trois personnes, deux femmes et un homme, et fait plusieurs blessés. Les victimes, le sacristain, une septuagénaire et une femme d’une quarantaine d’années, étaient de ces fidèles ordinaires et discrets mais ô combien essentiels aux communautés chrétiennes d’aujourd’hui.

Une femme de 70 ans

Une femme d’environ 70 ans figure parmi les deux personnes décédées à l’intérieur de la basilique. Elle était venue prier de bonne heure, avant d’être « attaquée sauvagement à la gorge, quasiment décapitée », comme le rapporte France Bleu. Une source policière indique qu’elle a été découverte près du bénitier.

Vincent Loques, le sacristain

Sacristain de la basilique depuis environ cinq ans, Vincent Loques a également été tué égorgé. C’était un laïc employé par le diocèse, père de deux filles. Il devait fêter ses 55 ans ce vendredi 30 octobre. Il avait auparavant été sacristain à l’église sainte Jeanne d’Arc, à Nice. « C’était vraiment une figure, un membre permanent de la paroisse », témoigne à Aleteia le père Philippe Asso, chanoine et prêtre résident de la basilique Notre-Dame de l’Assomption. Le maire de la ville, Christian Estrosi, a également expliqué qu’il était particulièrement « apprécié par les paroissiens ».




Lire aussi :
Attentat de Nice : « La résurrection c’est se relever face à toutes les forces mortifères »

En tant que sacristain, Vincent Loques s’occupait d’ouvrir l’église. Il participait à la préparation des messes et des mariages. Les jours d’enterrement, il venait plus tôt pour arranger les fleurs, témoignent des paroissiens. C’était un homme « gentil et agréable », selon Gil Florini, le curé de la paroisse Saint-Pierre d’Arène à Nice. « C’est notre sacristain, je l’ai encore vu hier, comme tous les jours il aidait. Il donnait à manger aux réfugiés, il avait bon coeur », témoigne une paroissienne bouleversée, interrogée par une journaliste de France 3.

Une brésilienne de 44 ans

La troisième victime est une femme d’une quarantaine d’années, indique encore France bleu. Elle a réussi à s’échapper de la basilique après avoir reçu plusieurs coups de couteau. Grièvement blessée, elle s’est réfugiée dans un café, où elle a malheureusement fini par succomber à ses blessures. Dans la soirée, le gouvernement brésilien a indiqué qu’il s’agissait d’une brésilienne de 44 ans, mère de trois enfants, résidant en France. Selon un témoin, cité par BFMTV, elle aurait dit, avant de succomber à ses blessures : « Dites à ma famille que je l’aime ».

Rapidement interpellé par les forces de l’ordre, l’assaillant a été transporté à l’hôpital et une enquête a été ouverte pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste, tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle.




Lire aussi :
Attaque de Nice : « Les chrétiens ne doivent pas devenir un symbole à abattre »

Tags:
attentatAttentat de NiceNiceterrorisme
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement