Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconActualités
line break icon

Les chrétiens victimes d’une campagne de délation dans une province chinoise

WEB2-CHINA-MAN READING BIBLE-GODONG-cn482300a.jpg

Pascal Deloche / Godong

un homme lisant la Bible dans une église de Macau (Chine).

Agnès Pinard Legry - Publié le 20/10/20

Dans le disctrict de Gushi, au centre de la Chine, les autorités ont appelé pendant un mois les citoyens à dénoncer les activités chrétiennes non approuvées, rapporte l’ONG chrétienne Portes ouvertes. Une récompense de 63 euros leur a été offerte en compensation.

Elle s’ajoute à la longue liste de persécutions dont les chrétiens sont victimes en Chine. Dans le district de Gushi, situé dans la province du Henan (centre du pays), les autorités ont imaginé une nouvelle façon de s’en prendre aux chrétiens en invitant les citoyens à dénoncer les activités chrétiennes non approuvées par le gouvernement, indique l’ONG chrétienne Portes ouvertes.

Une récompense de 63 euros

Pendant un mois, du 20 août au 20 septembre dernier, le Bureau des Affaires Religieuses et Ethniques de Gushi a tout simplement encouragé les citoyens à la délation. Toute preuve apportée sous forme de photo, vidéo ou enregistrement sonore d’activité religieuse a ainsi été récompensée par la somme de 500 yuans, soit l’équivalent de 63 euros.

Souvent dénoncées, les persécutions dont les chrétiens sont victimes en Chine sont insidieuses et visent à faire disparaître progressivement la religion catholique du paysage. Autre exemple, dans la province de l’Anhui (est du pays), près de Shanghai, depuis la mi-avril, plus de 500 croix appartenant à des lieux de culte chrétiens, que ce soit des églises catholiques ou des temples protestants, ont été enlevées des clochers. Cette répression qui émane du parti communiste n’est pas nouvelle et des milliers de croix ont déjà été retirées dans les provinces du Zhejiang, du Henan, du Hebei et du Guizhou, parfois sous prétexte de respecter les règles d’urbanisme.




Lire aussi :
En Chine, une veuve perd sa pension pour avoir refusé de renier le Christ

Tags:
chineChrétienspersécutions
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement