Aleteia
Mardi 27 octobre |
Bienheureuse Emeline
Actualités

La discrète visite d’Éric Dupond-Moretti à la basilique de Lisieux

WEB2-ERIC DUPOND-MORETTI-AFP-080_HL_NORCHARD_1209116.jpg

Arthur Nicholas Orchard / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Éric Dupond-Moretti.

Agnès Pinard Legry - Publié le 14/10/20

Le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti a fait un discret détour par la basilique Sainte-Thérèse de Lisieux, jeudi 8 octobre, juste après l’inauguration du nouveau tribunal de la ville.

En visite à Lisieux pour inaugurer jeudi 8 octobre le nouveau tribunal de la ville, le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti en a profité pour effectuer une discrète visite à la basilique Sainte-Thérèse de Lisieux. Contacté par Aleteia, le sanctuaire a expliqué avoir été mis au courant de la venue du ministre de la Justice deux heures seulement avant son arrivée. « Étant en déplacement à l’extérieur et n’ayant pas consulté mon téléphone, j’ai appris qu’Eric Dupond-Moretti venait quasiment au moment où je l’ai vu arriver avec son service de sécurité », confie le père Olivier Ruffray, recteur du sanctuaire.




Lire aussi :
Remaniement : le nouveau gouvernement est-il catho-friendly ?

Lors de cette visite privée, « qui a duré à peine cinq minutes montre en main », le garde des Sceaux était accompagné du recteur. Aucune photo n’a été prise. « Ce fut un moment très furtif mais aussi très dense », reprend le père Olivier Ruffray. « Certainement que le silence a été davantage porté que la parole ».

À l’issue de cette visite, le recteur a remis au ministre un colis avec les œuvres complètes de sainte Thérèse de Lisieux ainsi qu’une pierre de la basilique estampillée du nom de la sainte. « Comme le lendemain soir nous organisions une grande rencontre avec des lus locaux, des députés et des présidents d’agglomérations pour réfléchir à la question du tourisme et du patrimoine, nous avions prévu pour chacun comme cadeau ces pierres », reprend le père Olivier Ruffray. « Nous avons donc décidé d’en offrir également au garde des Sceaux ».

Nous avons été honorés et heureux de le recevoir, de vivre cet instant furtif ou sainte Thérèse nous a une nouvelle fois surpris !

Le même colis a été confié à Éric Dupond-Moretti à l’attention du président de la République, Emmanuel Macron. « Il est sûr que, de fait, le garde des Sceaux a choisi de s’arrêter ici. Nous avons été honorés et heureux de le recevoir, de vivre cet instant furtif ou sainte Thérèse nous a une nouvelle fois surpris ! ».

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
PolitiqueSainte Thérèse de Lisieuxsanctuaire
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Avion-chapelle
Agnès Pinard Legry
Aménagée dans un avion, cette chapelle est un...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
dessin caricature
Guillaume de Prémare
Terrorisme islamique : l’impasse du droit au ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement