Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Il y a 90 ans, on posait la première pierre de la basilique de Lisieux

SAINT THERESE OF LISIEUX
Mercy McNab | Aleteia
La basilique Sainte-Thérèse de Lisieux.
Partager

Cette année, les traditionnelles fêtes thérésiennes ont une résonance toute particulière. Le sanctuaire de Lisieux fête, ce lundi 30 septembre, les 90 ans de la pose de sa première pierre.

En novembre 1929, le pape Pie XI déclarait, en parlant de la future basilique de Lisieux : « Il faut faire très grand, très beau, et le plus vite possible pour la sainte la plus aimée du monde ! » 90 ans après, la basilique est toujours là, fréquentée chaque année par des centaines de milliers de fidèles désireux de se recueillir auprès des reliques de la petite Thérèse ainsi que sur celles de ses parents, Louis et Zélie Martin, canonisés en 2015.

Et 90 ans après, Lisieux attire toujours et ses promoteurs ont eu raison de voir grand. Chaque année, c’est en moyenne 5.000 messes qui sont célébrées, 205.000 cierges brûlés, 1 million de visiteurs reçus de 50 nationalités différentes et 60.000 intentions de prière déposées au reliquaire de Louis et Zélie Martin.

basilique lisieux
© Philippe Lissac
Procession des reliques de sainte Thérèse à Lisieux.

Un projet titanesque né il y a presque 100 ans

Dès la canonisation de la petite carmélite de Lisieux, en 1925, le projet d’un grand sanctuaire s’impose. Les pèlerins ne cessant d’affluer à Lisieux, l’idée d’une grande basilique devient alors évidente. Et le projet est titanesque ! Très vite, une basilique de style romano-byzantin se dessine près du Carmel mais la topographie exiguë des rues vient perturber l’emplacement prévu. On se tourne alors vers la colline de Lisieux qui offre davantage de place et permet donc au sanctuaire de s’épanouir pleinement.

Lire aussi : Comment se mettre sainte Thérèse dans la poche ?

Une fois le projet acté, de nombreuses âmes généreuses commencent à se mobiliser pour offrir à Dieu un splendide ex-voto pour sainte Thérèse. Les dons affluent du monde entier. Monseigneur Germain, recteur du sanctuaire naissant et responsable des pèlerinages, écrira au Pape Pie XI en disant : « Quand je monte à la basilique et que je vois ces mosaïques qui scintillent je pense à tous ceux et celles qui ont donné non pas de leur superflu mais leur nécessaire ». Le recteur appelle en effet à ne pas se ménager pour Thérèse, elle qui n’a pas ménagé, toute sa vie durant, pour le bien des âmes. La basilique est finalement bénie le 11 juillet 1937 par le cardinal Pacelli, légat du pape et futur Pie XII puis consacrée le 11 juillet 1954 par l’archevêque de Rouen, Mgr Martin, en présence du légat du pape, Mgr Feltin, archevêque de Paris.

basilique lisieux
© Philippe Lissac / Godong
Mosaïques du chœur de la basilique de Lisieux.

Aujourd’hui, la basilique de Lisieux c’est 4.500m2 de surface avec un dôme impressionnant pesant presque 500 tonnes, fruit d’un chantier qui aura duré dix ans. Si son style a pu diviser, provoquant des débats très animés, elle est aujourd’hui parfaitement inscrite dans le patrimoine normand. Mais plus qu’un « monument de pierre », le sanctuaire de Lisieux est avant tout un lieu de vie et de prière. Toutes les générations, enfants, parents, personnes âgées, malades y viennent pour prier sainte Thérèse et ses parents. C’est aujourd’hui le deuxième plus important lieu de pèlerinage en France après Lourdes.

Samedi 28 septembre, une cérémonie sera donnée à 16h45 sur le parvis pour le 90e anniversaire de la pose de la première pierre. La traditionnelle procession des reliques de sainte Thérèse commencera, elle, à 20h30, du Carmel à la basilique, suivie d’une veillée.

Lire aussi : Tout savoir sur sainte Thérèse de Lisieux

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]