Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 décembre |
Saint Gérald
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Haut-Karabakh : un instant de répit musical dans la cathédrale Saint-Sauveur dévastée

Viloncelliste-cathedrale.jpg

Capture vidéo Facebook / 5-րդ ալիք / 5 TV

Domitille Farret d'Astiès - publié le 13/10/20

Alors que la cathédrale arménienne Saint-Sauveur de Chouchi (Haut-Karabakh) a été gravement endommagée par des tirs des forces armées azerbaïdjanaises, un artiste a livré au milieu des décombres une touchante performance au violoncelle, relayée ensuite sur les réseaux.

Quelques notes de violoncelle à vous fendre l’âme. Il s’agit d’un geste aussi symbolique qu’artistique. Dans la cathédrale arménienne Saint-Sauveur de Chouchi (Haut-Karabakh), le violoncelliste belgo-arménien Sevak Avanesyan a interprété » Krunk », un morceau issu de la tradition populaire, composé par le père Komitas, un prêtre musicologue arménien emblématique ayant survécu au génocide. Autour du virtuose de 31 ans assis dans la cathédrale en lambeaux, des débris, des bancs en morceaux, des murs abîmés par les tirs, une icône de guingois. Et pourtant, il joue, comme si sa musique participait à restaurer l’âme de ce lieu malmené.

Surnommé la « Jérusalem du Haut-Karabakh », l’édifice avait été gravement endommagé le 8 octobre 2020 par des tirs de l’armée azerbaïdjanaise. Cher au cœur des Arméniens, il s’agit de l’une des plus vastes églises du monde arménien qui représente un symbole fort pour le peuple martyr.

SHUSHA CATHEDRAL KARABAKH
DAVIT GHAHRAMANYAN/AFP/East News

Si un cessez-le-feu a été décrété samedi à Moscou entre les forces arméniennes séparatistes du Nagorny Karabakh et l’armée azerbaïdjanaise, la trêve ne s’est toujours pas installée et les deux camps se reprochaient mutuellement de ne pas l’avoir respectée dimanche 11 octobre.

SHUSHA CATHEDRAL KARABAKH
ARIS MESSINIS/AFP/East News



Lire aussi :
La messe arménienne, glorifier Dieu par le beau

Tags:
ArménieAzerbaïdjanCaucaseGuerreMusique
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement