Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 avril |
Saint Epipode
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

“Maman, maman !” les retrouvailles poignantes de Sophie Pétronin avec son fils

Sophie Pétronin

AFP TV / AFP

Sophie Pétronin n'avait pas vu son fils depuis près de quatre ans.

Timothée Dhellemmes - publié le 09/10/20

Après presque quatre années de captivité, au cours desquelles son fils Sébastien a énormément œuvré pour sa libération, l’humanitaire française Sophie Pétronin est arrivée libre à l’aéroport de Bamako, ce jeudi 8 octobre. Elle est tombée dans les bras de son fils.  

Quatre ans qu’ils attendaient cela. Kidnappée le 24 décembre 2016 à Gao, dans le nord du Mali, Sophie Pétronin a enfin retrouvé la liberté. Âgée de 75 ans, celle qui était encore la dernière otage française il y a quelques jours a été accueillie par son fils à son arrivée sur le tarmac de l’aéroport de Bamako, la capitale malienne. “Maman, maman ! Laissez-moi passer… Maman !” criait-il, avant de lui tomber dans les bras, extrêmement ému.

J’ai transformé la détention, si on peut dire, en retraite spirituelle.

Interrogée par des journalistes, l’ex-otage a ensuite déclaré ne ressentir “aucune colère”, même si le temps lui a paru “un peu” long. Elle a également expliqué avoir “beaucoup prié” pendant sa détention : “J’ai transformé la détention, si on peut dire, en retraite spirituelle”. Dans une interview du pasteur responsable des Églises protestantes de Gao retransmise par La Croix ce vendredi 9 octobre 2020, ce dernier précise qu’elle est catholique, et qu’elle pratique régulièrement. “Elle est croyante. Mais elle n’a jamais essayé de convertir qui que ce soit. Elle dit autant “que Dieu vous bénisse” que “inch Allah””, précisait son fils Sébastien, comme le relate Le Monde.

Accueillie par Emmanuel Macron

Ce vendredi 9 octobre, les longues et chaleureuses accolades avec sa famille se sont poursuivies, cette fois-ci sur le tarmac de l’aéroport militaire de Villacoublay, au sud-ouest de Paris. Elle est arrivée à la mi-journée. “Les Français se réjouissent avec moi de vous revoir enfin, chère Sophie Pétronin. Bienvenue chez vous !” lui a notamment déclaré Emmanuel Macron, qui a fait le déplacement.




Lire aussi :
Sœur Marie-Grâce, religieuse au Mali : “Ma vocation, c’est l’amour”

Tags:
Afriqueliberationmaliotages
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement