Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 02 août |
Saint Pierre-Julien Eymard
home iconActualités
line break icon

« Maman, maman ! » les retrouvailles poignantes de Sophie Pétronin avec son fils

Sophie Pétronin

AFP TV / AFP

Sophie Pétronin n'avait pas vu son fils depuis près de quatre ans.

Timothée Dhellemmes - Publié le 09/10/20 - Mis à jour le 09/10/20

Après presque quatre années de captivité, au cours desquelles son fils Sébastien a énormément œuvré pour sa libération, l’humanitaire française Sophie Pétronin est arrivée libre à l’aéroport de Bamako, ce jeudi 8 octobre. Elle est tombée dans les bras de son fils.  

Quatre ans qu’ils attendaient cela. Kidnappée le 24 décembre 2016 à Gao, dans le nord du Mali, Sophie Pétronin a enfin retrouvé la liberté. Âgée de 75 ans, celle qui était encore la dernière otage française il y a quelques jours a été accueillie par son fils à son arrivée sur le tarmac de l’aéroport de Bamako, la capitale malienne. « Maman, maman ! Laissez-moi passer… Maman ! » criait-il, avant de lui tomber dans les bras, extrêmement ému.

J’ai transformé la détention, si on peut dire, en retraite spirituelle.

Interrogée par des journalistes, l’ex-otage a ensuite déclaré ne ressentir « aucune colère », même si le temps lui a paru « un peu » long. Elle a également expliqué avoir « beaucoup prié » pendant sa détention : « J’ai transformé la détention, si on peut dire, en retraite spirituelle ». Dans une interview du pasteur responsable des Églises protestantes de Gao retransmise par La Croix ce vendredi 9 octobre 2020, ce dernier précise qu’elle est catholique, et qu’elle pratique régulièrement. « Elle est croyante. Mais elle n’a jamais essayé de convertir qui que ce soit. Elle dit autant “que Dieu vous bénisse” que “inch Allah” », précisait son fils Sébastien, comme le relate Le Monde.

Accueillie par Emmanuel Macron

Ce vendredi 9 octobre, les longues et chaleureuses accolades avec sa famille se sont poursuivies, cette fois-ci sur le tarmac de l’aéroport militaire de Villacoublay, au sud-ouest de Paris. Elle est arrivée à la mi-journée. « Les Français se réjouissent avec moi de vous revoir enfin, chère Sophie Pétronin. Bienvenue chez vous ! » lui a notamment déclaré Emmanuel Macron, qui a fait le déplacement.




Lire aussi :
Sœur Marie-Grâce, religieuse au Mali : « Ma vocation, c’est l’amour »

Tags:
Afriqueliberationmaliotage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
2
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
WEB2-SAINTE MARTHE-TARASQUE-CC
Anne Bernet
La Tarasque vaincue par sainte Marthe à Tarascon a-t-elle existé ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement