Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 avril |
Sainte Kateri Tekakwitha
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Loi sur le séparatisme : les scouts et le Secours catholique ne sont pas concernés selon Gérald Darmanin

GERALD-DARMANIN-000_1T754Y.jpg

Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et des Cultes.

Agnès Pinard Legry - publié le 06/10/20

Ministre de l’Intérieur et des Cultes, Gérald Darmanin revient dans un entretien à "La Croix" sur le projet de loi sur le séparatisme annoncé il y a quelques jours par Emmanuel Macron. "Dans un consensus le plus large possible, nous voulons corriger certains articles [de la loi de 1905 dont la rédaction est largement datée", avance-t-il.

Initialement présenté comme un projet de loi devant lutter contre le séparatisme islamiste, le texte devrait finalement s’appeler “projet de loi renforçant la laïcité et les principes républicains”, a annoncé ce mardi 6 octobre Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Cultes, sur Radio Classique. Un changement de nom qui n’enlève pas les inquiétudes de nombreux responsables religieux mais aussi de particuliers et de responsables d’associations qui s’interrogent sur l’avenir d’associations confessionnelles telles que le Secours catholique ou encore les mouvements scouts. “Les associations de jeunesse, comme les scouts, ou d’autres comme le Secours catholique ne sont pas concernées”, a tenu à rassurer Gérald Darmanin dans un entretien accordé à La Croix. “On souhaite simplement distinguer le cultuel du culturel.”

Concrètement, “les associations cultuelles qui souhaitent conserver un statut 1901 ne pourront plus bénéficier des avantages de 1905, ni d’exemption d’impôts locaux, elles devront présenter une certification de leurs comptes, la transparence sur les financements venus de l’étranger sera obligatoire”, précise le ministre. Historiquement, pour répondre à la demande des catholiques, le législateur a permis “à des associations de gérer un lieu de culte sous le statut associatif 1901”. Pour les catholiques, a été ensuite trouvée la solution des associations diocésaines. Désormais, précise encore le ministre, “chaque association devra avoir un objet précis pour éviter la confusion actuelle, car gérer un culte n’est pas comparable à gérer, par exemple, un club de sport”.

Concernant la loi de 1905, Gérald Darmanin rappelle qu’elle “a déjà été changée 17 fois”. Si les articles 1 et 2 “qui consacrent les grands équilibres” ne seront pas touchés, “dans un consensus le plus large possible, nous voulons corriger certains articles dont la rédaction est largement datée”.




Lire aussi :
Loi sur le séparatisme : interdire l’école à la maison, une atteinte grave à la liberté d’enseignement

Tags:
FranceGérald DarmaninLaïcité
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement