Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 28 septembre |
Saints Laurent Ruiz et 15 compagnons
home iconActualités
line break icon

Après la pandémie, le pape François invite à créer une société où les derniers sont les premiers

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - Publié le 30/09/20 - Mis à jour le 30/09/20

"Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que le modèle économique" actuel "résolve" les problèmes mis en lumière par la pandémie, a estimé le pape François lors de l’audience générale du 30 septembre 2020, prononcée depuis la cour Saint Damase du Vatican.

Cette crise sanitaire a mis « à nu la grande inégalité qui règne dans le monde », a déclaré le pape François lors de l’audience générale du 30 septembre 2020 : celle de  l’inégalité des opportunités, des biens, de l’accès à la santé ou encore à la technologie. « Ces injustices ne sont pas naturelles ni inévitables », a-t-il ajouté, car elles « proviennent d’un modèle de croissance détaché des valeurs plus profondes ».

Il est clair que « nous ne pouvons pas nous attendre à ce que le modèle économique » résolve les problèmes mis en lumière par la pandémie, a considéré le pontife en dénonçant les « faux prophètes » qui continuent de le penser. Il a ainsi fustigé la théorie libérale « du ruissellement » appelée par le pape « théorie du verre » qui suppose que les revenus des individus les plus riches sont in fine réinjectés dans l’économie et rejaillissent sur les plus pauvres, tel un verre trop plein. Mais pour le Pape, cet effet « cascade » n’arrive jamais car « quand le verre est presque plein, il croît ».

La nécessité de la tendresse

Il s’agit donc selon lui de faire advenir « une société participative – où les “derniers” sont tenus en considération comme les “premiers” ». Pour le pontife, le retour à la normalité n’a pas de sens si cette normalité est « malade d’injustices, d’inégalités et de dégradations ». « Dans la normalité du Royaume de Dieu », « l’organisation sociale se base sur la contribution, le partage et la distribution, pas sur la possession, l’exclusion et l’accumulation », a-t-il indiqué.

De cette crise, les hommes ne pourront sortir « mécaniquement », a insisté le Pape. S’il ne faut pas avoir peur de la technique ou encore de l’intelligence artificielle, cette dernière ne pourra jamais générer de la « tendresse », signe propre de la présence Dieu, a spontanément considéré le successeur de Pierre. À rebours de tout égoïsme, il a appelé les fidèles à donner de leur personne sans chercher à se concentrer sur les possessions.

Une société qui respecte la diversité

« Nous devons nous mettre à travailler urgemment pour générer de bonnes politiques, définir des systèmes d’organisation sociale où soient récompensés la participation, le soin et la générosité, plutôt que l’indifférence, l’exploitation et les intérêts particuliers », a encore appelé l’évêque de Rome. « Une société où l’on respecte la diversité est beaucoup plus résistante à tout type de virus ».

Le pontife argentin a enfin souhaité que les fidèles puissent continuer à cheminer après cette pandémie en gardant le regard fixé sur le Christ, conscients que « chaque créature a quelque chose à nous dire du Dieu créateur » et qu’elle est voulue par Dieu. Après cette crise sanitaire, il a enfin appelé « à viraliser l’amour » et à « mondialiser l’espérance à la lumière de la foi ».


POPE FRANCIS

Lire aussi :
« La crise actuelle a démontré les limites de notre autosuffisance », lance le Pape à l’ONU

Tags:
Audience généraleCoronaviruséconomiePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Caroline Moulinet
Ce geste tout simple à faire lorsque tout va de travers
2
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
3
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
4
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
5
Anna Ashkova
Prière à saint Côme et saint Damien pour demander une guérison
6
WEB2-AD LIMINA-VISIT-AFP-000_9MK7MX.jpg
Agnès Pinard Legry
Ce qu’a dit le pape François aux évêques français
7
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement