Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 25 mai |
Saints Donatien et Rogatien
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

La carte postale n’a pas dit son dernier mot

shutterstock_1047174793.jpg

Valentina Perfilyeva I Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 20/08/20

Pour la majorité des Français, faire plaisir à ses proches compte plus que les petits embarras liés à l’envoi d’une carte postale.

Manque d’inspiration, prix du timbre, absence de boîte aux lettres aux alentours, attrait des textos, photos et réseaux, peur qu’elle se perde ou mette trop de temps à arriver… La carte postale pourrait ne pas peser bien lourd dans la balance, et pourtant, plus de sept Français sur dix (71%) continuent à en envoyer depuis leur lieu de vacances, selon un sondage OpinionWay pour PopCarte publié en juillet 2020. Certes, au début du XXe siècle, âge d’or de la carte postale, les Français s’en échangeaient 800 millions par an. En 2015, il s’est vendu en France 250 millions de cartes, puis plus que 75 millions en 2018 et 74 millions en 2019, selon les chiffres de l’UPCP (Union professionnelle de la carte postale). Une chute vertigineuse mais qui n’a pas pour autant signé l’arrêt de mort des petits bouts de carton illustrés.

Expression de son affection et rituel familial

Bien plus qu’un bout de carton, les fidèles des cartes postales y voient l’occasion de manifester leur affection, de partager un moment de leurs vacances et de faire plaisir à leurs proches en montrant qu’ils pensent à eux. Chez certains, la rédaction des cartes postales est un rituel des vacances auquel on ne déroge pas, une activité familiale consistant à les choisir soigneusement sur le tourniquet, les écrire avec sérieux ou humour puis à les envoyer. Les parents soucieux de l’éducation de leurs enfants pendant l’été en profitent aussi pour corriger l’orthographe de leur progéniture.

Cependant, le manque d’inspiration demeure le premier frein dans l’envoi de cartes postales : 27% des sondés déclarent qu’ils ne savent jamais quoi écrire. Pourquoi ne pas raconter la visite que vous avez préférée, l’activité qui vous a le plus marqué ou encore les raisons qui vous ont fait penser à votre destinataire ? Autre obstacle rencontré, les démarches, auxquelles les digital natives ne sont plus habitués, telles que : acheter la carte, le timbre, écrire et trouver une boîte aux lettres ! Pour pallier ce “problème”, des entreprises comme Youpix, Fizzer ou Popcarte ont créé la carte postale 2.0, proposant de télécharger votre propre photo et de l’envoyer pour vous à l’adresse indiquée, en vous laissant tout de même le soin d’écrire quelques mots. Ainsi, la carte postale n’est pas encore prête à mettre un point final.


Elder Woman

Lire aussi :
Comment garder le lien avec ses grands-parents cet été ?

Tags:
Vacances
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-POP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement