Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Comment garder le lien avec ses grands-parents cet été ?

Elder Woman
Shutterstock
Partager

Les vacances d’été sont parfois longues pour des grands-parents âgés qui ne partent pas. Leurs enfants et petits-enfants ont des programmes chargés, et sont parfois moins disponibles que le reste de l’année. Pourtant, une pensée, une attention particulière ou quelques nouvelles remplissent leur cœur de joie. Voici des solutions pour rester proches malgré la distance.

À l’approche de l’été et des vacances qui éloignent parfois les familles de leurs aïeux, voici plusieurs idées pour garder le lien et les inclure, autant que possible, dans vos expéditions estivales.

1
La gazette Famileo

@Nino Mahaut

Véritable gazette papier personnalisée, Famileo offre un condensé régulier de toute la vie de famille, photos à l’appui. Concrètement, les enfants et petits-enfants envoient via une application numérique des photos et des commentaires, qui sont retranscrits, à destination des grands-parents, sur un journal papier. L’abonnement est sans engagement, et le coût modique. Une manière simple et attentionnée de partager vos vacances avec des proches non-connectés, mais en demande de nouvelles et de photos !

2
Les souvenirs de vacances

Mieux que des banales cartes postales, les envois personnalisés rendent la réalité encore plus perceptible. Pourquoi ne pas glisser dans une enveloppe un peu de sable, ou bien des fleurs préalablement séchées, ou encore un joli ticket d’entrée au musée ? Des clins d’œil qui auront d’autant plus de sens si les grands-parents connaissent les endroits visités.

3
Un coup de téléphone

Si les vacanciers changent de lieu, de rythme et de paysage, ce n’est pas nécessairement le cas des personnes plus âgées. Ne changez pas vos habitudes avec elles ! Si vous leur passez un coup de fil tous les mardis à 19 heures, débrouillez-vous pour trouver un endroit où votre téléphone capte à ce moment-là !

4
Les dessins d’enfants

Certains grands-parents tapissent leurs murs de dessins d’enfants. En vacances, les enfants ont le temps de dessiner, et changer d’air permettra peut-être de faire naître une autre source d’inspiration que les éternelles princesses et les preux chevaliers.

5
Une visite sur la route

Les vacances riment aussi avec grandes distances. Peut-être est-ce l’occasion de vous arrêter sur le trajet pour embrasser vos proches ? Certains diront que leur maison n’est pas du tout sur la route, et penseront que décidément leur conjoint n’a pas le sens de l’orientation. Mais il ne s’agit pas d’orientation au sens géographique, mais plutôt d’orientation du cœur : cela leur fait plaisir et nul n’est éternel.

6
Des temps de prière à distance

Pour ceux qui ont l’habitude de prier ensemble, les vacances peuvent aussi être l’occasion de fixer des créneaux pour que parents, grands-parents et petits-enfants prient ensemble, à distance, mais au même moment, voire pour les mêmes intentions familiales partagées au préalable. Un goût de communion des saints qui renforce l’esprit de famille !

En partenariat avec

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]