Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Le pape émérite Benoît XVI dans un état « extrêmement fragile »

© TIZIANA FABI / AFP
Partager

Après avoir rendu visite à son frère mourant à Ratisbonne en juin dernier, Benoît XVI, 93 ans, souffre d’une maladie infectieuse du visage et reste « extrêmement fragile » selon un article du quotidien allemand « Passaueur Neue Presse » qui cite le biographe du pape émérite, Peter Seewald.

Benoît XVI souffre d’une maladie infectieuse du visage et est « extrêmement fragile », a déclaré Peter Seewald, son biographe, au journal allemand Passaueur Neue Presse. Ce dernier a rendu visite au pape émérite à Rome samedi 1er août afin de lui présenter sa biographie Benoît XVI – Vie, publiée début mai. Âgé de 93 ans, Benoît XVI souffre d’érysipèle au visage, une maladie virale provoquant des démangeaisons et des douleurs intenses.

« Pour le moment sa voix est à peine audible »

Après sa rencontre, Peter Seewald a confié au journal allemand que le pape émérite était « désormais extrêmement fragile », mais qu’il s’est montré optimiste en dépit de sa maladie en lui disant que « s’il reprenait des forces, il reviendrait probablement à l’écriture », selon le quotidien. « Sa pensée et sa mémoire fonctionnent, mais pour le moment sa voix est à peine audible », a-t-il encore précisé.

Benoît XVI a rendu visite à son frère aîné Georg, malade, en Allemagne en juin. C’était son premier voyage hors d’Italie depuis sa démission en 2013. Georg Ratzinger est mort deux semaines plus tard. Les deux frères, tous deux ordonnés prêtres le même jour en juin 1951, étaient très proches.