Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 25 novembre |
Sainte Catherine d'Alexandrie
home iconBelles Histoires
line break icon

Vous ignorez les numéros privés ? Et si c'était le pape François ?

Shutterstock

I.Media - Publié le 30/07/20

La mère du jeune Fabrizio Di Bitetto, mort en octobre 2019 à l’âge de 21 ans d’un accident de la route, a reçu le 26 juillet un appel téléphonique du pape François.

« Bonjour, Mme Cinzia ? C’est le pape François… ». Il y a des appels téléphoniques que l’on ne s’attend pas à recevoir. La mère du jeune Fabrizio Di Bitetto – mort le 5 octobre 2019 à l’âge de 21 ans, dans un accident de la route dans le quartier EUR de Rome – a d’abord cru à une mauvaise plaisanterie. L’appel qu’elle a reçu le 26 juillet provenait d’un numéro privé qui avait déjà tenté de la joindre au cours des trois jours précédents. Mais le pontife l’a aussitôt rassurée : « Tout le monde pense que c’est une blague quand j’appelle ». La voix était bien la sienne, a-t-elle indiqué au site italien Vatican Insider le 29 juillet. « De tels malheurs ne devraient pas arriver », lui a-t-il confié à propos de l’accident de voiture dans lequel son fils a perdu le vie.

« J’ai déversé mon chagrin sur le Seigneur. »

Le pape François a assuré avoir sous les yeux sa lettre et la photo de son fils. « Comment allez-vous ? Et comment va votre mari ? », a encore déclaré l’évêque de Rome. « Nous avons parlé de Fabrizio et il m’a dit que ces malheurs ne devraient pas arriver », a témoigné l’Italienne. Elle a ainsi expliqué comment sa foi avait « vacillé » après le drame. « J’ai déversé mon chagrin sur le Seigneur. J’ai enlevé tous les crucifix, mais je me suis accrochée à la figure de la Sainte Mère, parce qu’elle ressentait la même douleur que moi « .




Lire aussi :
Le coup de fil touchant du Pape à Marco, jeune aveugle de 12 ans

La femme a également confié au Pape que son mari avait perdu la foi. « Il m’a réconfortée en disant : “Je comprends. C’est normal que cela se produise”, avec les mots d’un père, il m’a dit à plusieurs reprises qu’il comprenait l’attitude de mon mari sans le condamner ; au contraire, il le comprenait en justifiant son attitude par la forte douleur qu’il ressentait. »

Au terme de la conversation, le pape François n’a pas exclu de la rencontrer. Il lui a assuré de prier pour toute sa famille et lui a demandé de prier pour lui comme à son habitude.  « Le pape François m’a donné de la joie », a-t-elle déclaré, convaincue que c’est un geste inspiré par son fils disparu.

Tags:
Pape Françoistelephone
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement