Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Avec Luke et Claire Winton, la mission prend des airs de folk

© Christophe Seychelles
Claire et Luke Winton ont sorti leur premier album, "Plus haut", en 2018.
Partager

Mariés et passionnés de musique, Claire et Luke Winton forment un duo musical qui veut témoigner de la beauté de la vie de famille et de la foi à travers des créations aux airs de folk et de pop.

« Nous sommes chrétiens, nous faisons de la musique et nous voulons parler à tout le monde ». Voilà le message de Claire et Luke Winton, 35 et 44 ans, un couple de chanteurs sur scène comme en ville. Parents de deux filles de 4 ans et demi et 19 mois, et bientôt d’un petit garçon, ils vivent dans le Morbihan. Claire est médecin généraliste dans un service de gériatrie, Luke web-designer et en charge de levée de fonds caritative.

Chez eux, le couple est une question d’accords. Car c’est bien en musique qu’ils se sont rencontrés. Claire animait des louanges pour Anuncio et le Festival marial, Luke évangélisait dans les aumôneries par la musique, et ils se sont découverts autour du spectacle d’une amie artiste. Rapidement, ils se sont mis à composer ensemble, se retrouvant au pied de Notre-Dame de Paris pour laisser libre cours à leur créativité. « Nous sommes des artistes chrétiens qui faisons de la musique. Nous nous sommes rencontrés par la musique et c’est resté ancré dans notre couple », souligne Claire. À eux deux, ils maîtrisent guitare, basse, ukulélé, mandoline…

De la musique à valeur chrétienne

Aujourd’hui, ils animent des mariages, des veillées et donnent des concerts. Leur musique, qu’ils décrivent comme étant « à valeur chrétienne », est basée sur leur collaboration. Leur parcours n’a rien à voir avec ceux qui sont nés dans le sillage de Glorious ou Hopen. De la folk à la pop en passant par la country, voire parfois même l’électro, leurs créations – en français et en anglais – sont très éclectiques. « On ne voit pas tout de suite que c’est chrétien, ce qui nous permet d’aller évangéliser aux périphéries », note Luke. « Nous essayons d’avoir un mode de communication universel, pas trop ecclésial, afin de toucher un public large », poursuit-il. Leur leitmotiv : être dans la joie, puis basculer dans le témoignage, pour finalement conduire à la louange.

CLAIRE-ET-LUKE-WINTON-2.jpg
© Claire et Luke Winton
Claire et Luke Winton animent des veillées de prière, des mariages, des concerts. Pour eux, c'est une belle occasion de témoigner de leur couple et de leur foi.

Dans le couple, chacun a ses talents. « Claire a ce désir d’emmener les gens pour qu’ils louent avec elle. Moi, je suis plus à la recherche de la beauté musicale dans ce que je compose, dans l’esprit worship à l’américaine, à la mode Hillsong ». Leur démarche comporte une véritable dimension missionnaire. « Pour moi, l’évangélisation est dans la beauté », s’enthousiasme Luke. Ainsi, le clip de la chanson 8AM veut montrer la Providence de Dieu à travers la beauté de la vie de famille qui est ici signifiée par une vie simple dans la nature. « On assume cette pureté un peu attaquée aujourd’hui. On croit que c’est déjà de l’évangélisation de faire cela ».

En 2018, Claire et Luke ont sorti Plus haut, un premier album de douze titres, disponible à la librairie de l’Emmanuel. « Nous nous rendions compte que si nous ne nous posions pas, nos créations ne verraient pas le jour. Nous sentions qu’il fallait faire un duo, que nous voulions co-créer en couple. Nous avons eu cette intuition que nous avons suivie sans complexe », note Claire. Ils perçoivent en effet que cet album va les aider à construire davantage leur identité.

Cette collaboration nourrit leur vie à deux. « Pour notre couple, cette co-création est un moment de partage. Ce n’est pas facile pour autant, nous sommes tous les deux un peu leaders et parfois nous nous frottons », reconnaît Luke. « C’est comme la vie de couple », ajoute Claire, amusée. Pas toujours évident en effet de rejoindre l’autre dans sa vision, de gérer l’urgence de l’installation lors d’un concert. « C’est un lieu de combat et de relèvement », renchérit Luke. « Il y a des moments de communion et de grands moments d’incompréhension, mais nous avons le sentiment de donner le meilleur de nous-mêmes aux autres ensemble ».