Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 25 novembre |
Sainte Catherine d'Alexandrie
home iconBelles Histoires
line break icon

Jubilate Pop Louange, une famille qui a la musique dans la peau

Jubilate Pop Louange

Jubilate Pop Louange, c'est un groupe familial "à géométrie variable" qui se donne pour mission d'évangéliser en famille.

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 08/06/20

Cette famille de musiciens a créé un groupe de pop louange afin d'évangéliser autour d'elle. Aujourd'hui, elle est invitée à animer des festivals et des rencontres, donnant ainsi un beau témoignage d'unité familiale.

Si vous rentrez dans leur maison, vous croiserez probablement une tripotée d’enfants et des instruments de musique dans tous les sens. Chez Jean-Marin et Emmanuelle d’Hébrail, 49 et 48 ans, et leurs onze enfants de 27 ans à 9 mois, la musique est un élément à part entière de la vie de famille. En 2013, cette tribu à présent tourangelle a créé le groupe Jubilate Pop Louange. Alors qu’ils animaient messes et veillées de façon informelle, un prêtre leur a insufflé l’idée d’aller plus loin et de créer un groupe clairement identifiable.

Aujourd’hui, Jubilate Pop Louange est un ensemble 100% familial qui se définit comme « à géométrie variable ». Aubin, Sophie, Pierre, Isaure, Jacques, Marie… La liste des membres est d’une élasticité inouïe. Car maintenant que les aînés fondent leurs propres familles, le groupe s’agrandit pour s’enrichir de nouveaux talents. Chaque week-end, ces zicos du Bon Dieu embarquent dans leur 807 familial et flanquent leurs instruments dans une remorque pour aller animer des journées diocésaines, rencontrer des jeunes d’aumônerie, témoigner ici ou là.

Jubilate Pop Louange
Basse, guitare, percussions... Chaque membre du groupe est mis en avant selon ses talents.

« Notre cible, ce sont vraiment les ados de 13 à 18 ans », explique Jean-Marin d’Hébrail. Jeune, il s’essayait au jazz avec son père et a fait ses armes dans les piano-bars et les groupes de rock. Dans le groupe familial, chacun participe selon ses talents. Les plus grands chantent et manient pour la plupart guitare, basse, batterie, piano, et les plus petits se joignent à eux avec maracas et tambourins. Même Éloi, 9 mois, est de la partie, bien calé dans son petit fauteuil de bébé. Leurs inspirations sont variées, du reggae à la chanson française.

« Ce sont des concerts où nous racontons une histoire. »

« À la maison, cela joue tout le temps de la musique. Les plus grands montrent aux petits : le principe, c’est qu’un instrument doit servir », s’exclame le père de famille. « Nous lisons très peu la musique, nous faisons davantage à l’oreille. C’est vraiment spontané et nous passons notre temps à improviser, à essayer… Il faut toujours que la musique reste un plaisir ».

Rester proches des gens

Composant leurs propres chants, ils ont déjà sorti deux disques et en préparent un troisième mais, à la différence de groupes comme Hopen et Glorious, Jubilate Pop Louange n’a aucune ambition professionnelle. « Nous ne sommes pas parfaits mais cela contribue à nous rendre plutôt proches des gens. Cela reste naturel ». Quand ils donnent un concert, les bénéfices sont d’ailleurs reversés au séminaire local.

Jubilate Pop Louange
La famille est régulièrement invitée lors de festivals et de rencontres estivales.

Au-delà de l’aspect musical à proprement parler, les membres du groupe cherchent à témoigner de la joie de la famille. « Ce sont des concerts où nous racontons une histoire », note le père de famille. Cette histoire, c’est la leur, celle d’un couple qui a redécouvert la foi à l’âge adulte et celle d’une famille nombreuse. Il assume volontiers leur côté un peu fou qui fait partie de leur identité. « Nous avons onze enfants et nous avons déménagé treize fois avec des instruments dans tous les sens ». Leur secret ? Une confiance aveugle dans la Providence.

« À chaque fois que nous avons rencontré des difficultés, nous avons trouvé des solutions », note-t-il. « Je pense que ce que nous vivons est extrêmement structurant pour notre famille ». Ce groupe, c’est un véritable projet familial et chacun y a sa place. « Nous faisons en sorte que chaque enfant soit valorisé sur son instrument. Cela reste toujours quelque chose de collectif. Pour nous, c’est un véritable ciment qui nous apporte énormément de joie. Nous participons à l’évangélisation autour de nous et cela nous évangélise nous-mêmes énormément ».


Famille Lefèvre

Lire aussi :
La famille Lefèvre, « La Mélodie du bonheur » version missionnaire

Tags:
FamillelouangeMusique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement