Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 21 juin |
Saint Louis de Gonzague
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Bangladesh : lancement d’un fonds de soutien chrétien aux populations pauvres

Rohingyas

Photo credit: EU/ECHO/Pierre Prakash |CC BY-NC-ND 2.0

Quitterie Jozeau - Oeuvres Pontificales Missionnaires - publié le 24/04/20

À cause de la pandémie de covid-19, les nombreux travailleurs journaliers du Bangladesh sont les premières victimes du confinement, ne pouvant plus aller travailler. C’est pourquoi le “Corona Charity Fund” a été créé dans l’archidiocèse de Dhaka, afin de subvenir aux besoins des catholiques de la région.

Alors que de nombreuses entreprises européennes de prêt-à-porter ont annulé plus de 3 milliards de dollars de commandes, de nombreux ouvriers bangladais, qui sont employés habituellement à la journée, se retrouvent impayés, compliquant grandement leur quotidien. En effet, le Bangladesh a renforcé ses mesures de confinement, n’autorisant que les déplacements indispensables et plongeant dans une situation de grande précarité une immense partie de sa population qui ne peut télétravailler. À ce jour, plus de 3.000 personnes sont infectées et le Bangladesh comptait 101 morts au 20 avril.

L’église locale de Dhaka a donc ouvert un fonds spécial pour les catholiques, afin d’alerter la communauté au cours des prochaines semaines alors que la situation risque d’empirer. L’archevêque de Dhaka, le cardinal Patrick D’Rozario, président de la Conférence épiscopale du Bangladesh (CBCB), a lancé un appel à tous les prêtres, fidèles, supérieurs de communautés et responsables d’associations chrétiennes.

“Responsabilité chrétienne”

“Nombreux seront ceux qui souffriront de la faim et risqueront d’en mourir”, a déclaré le haut prélat. L’objectif est alors de distribuer de la nourriture, des médicaments ainsi que des fonds financiers afin de “répondre à cette situation difficile”. Le cardinal D’Rozario n’a pas hésité à rappeler qu’il relève de laresponsabilité chrétienne” la plus évidente que d’aider ces populations, en premier lieu les enfants, personnes âgées et journaliers.


EGYPT

Lire aussi :
Le Pape crée un fonds d’urgence pour les pays de mission en proie au covid-19

Chaque soutien apporté ajoute une pierre à l’édifice, y compris “notre prière sincère, des sacrifices” dans la vie quotidienne ou encore “un soutien financier” a souligné le président de la CBCB.

Les efforts ont déjà commencé à payer : Jyoti Gomes, le directeur de la Caritas de Dhaka, a expliqué à l’agence Fides qu’ils avaient “déjà remis à quelque 650 familles catholiques nécessiteuses la somme de 3.000 takas bengalais, (soit 33 euros), pour acheter de la nourriture. Toutefois, l’objectif n’est pas encore atteint : au total, 6.500 familles doivent être aidées dans l’archidiocèse de Dhaka, qui compte 26 paroisses.

Prenez part à la mission d’évangélisation avec les OPM

Logo OPM
OPM

Tags:
bangladeshCovidOPMPauvreté
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-POP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement