Aleteia
Dimanche 25 octobre |
Saints Crépin et Crépinien
Actualités

Le Christ miraculeux déplacé à Saint-Pierre de Rome pour la veillée de prière

Bérengère Dommaigné - Publié le 26/03/20

Il a sauvé Rome de la grande peste de 1522 et le pape est venu le prier lors d’un pèlerinage surprise le 15 mars dernier. Le vénéré Christ Miraculeux a exceptionnellement quitté l’église San Marcelo pour être installé à Saint-Pierre de Rome, où le Pape le priera à nouveau, ce vendredi 27 mars, lors d’une veillée de prière historique retransmise en direct.

Le crucifix du Christ miraculeux vient de quitter l’Église de San Marcello pour Saint-Pierre de Rome. Vendredi 27 mars, dans l’atrium de la basilique, le Pape priera pour la fin de l’épidémie du coronavirus devant ce crucifix, invoqué dans les siècles passés pour éradiquer la peste. Le 15 mars dernier, le Pape était déjà venu prier au pied de ce crucifix.

Pope prays christ
VATICAN MEDIA / AFP

L’histoire de ce crucifix a marqué la vie romaine. En 1519, dans la nuit du 22 au 23 mai, l’église de San Marcello est entièrement détruite par un terrible incendie. Pourtant, à l’aube, les riverains, totalement désolés devant les décombres encore fumants, trouvent le crucifix accroché au maître-autel providentiellement intact, éclairé par une lampe à huile qui, bien qu’attaquée par les flammes, brûle encore à ses pieds… On crie alors au miracle, et les plus dévots vont commencer à se rassembler chaque vendredi pour prier et allumer des lampes au pied du crucifix, créant par la suite « l’Archiconfrérie du Saint Crucifix »,  qui existe encore aujourd’hui.

La terrible peste de Rome

Mais ce n’est pas le seul miracle du crucifix. À peine trois ans plus tard, en 1522, une terrible peste secoue Rome au point de craindre que la ville ne perde tous ses habitants. Désespérés, les frères des Serviteurs de Marie décident alors de porter le crucifix lors d’une procession pénitentielle de l’église de San Marcello à la basilique Saint-Pierre. Les autorités, craignant la contagion, tentent d’empêcher la procession, mais le désespoir collectif ne tient pas compte de l’interdiction, et le crucifix est porté à travers la ville, sous les acclamations des Romains. La procession dure plusieurs jours, le temps de parcourir tout Rome, et lorsque le crucifix revient à sa place, la peste est terminée et la ville sauvée de l’extermination.

Igreja de San Marcello al Corso, Roma (Reprodução Redes Sociais)

Un siècle après ces deux miracles, il est décidé, à partir de 1650, que le crucifix miraculeux sera apporté à Saint-Pierre de Rome chaque année sainte. En l’an 2000, pendant le Carême du Grand Jubilé, il a été exposé sur l’autel de la Confession à Saint-Pierre. Le 15 mars dernier, le pape François s’est recommandé au saint crucifix en se rendant à pied dans l’église qui l’héberge. Ce vendredi 27 mars, il le priera de nouveau, mais à Saint-Pierre cette fois, pour lui demander un nouveau miracle : la fin de l’épidémie de coronavirus qui a fait tant de victimes dans le monde entier.




Lire aussi :
Coronavirus : au Vatican, on se prépare à une Semaine sainte sans précédent

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
BasiliqueCoronaviruscrucifixItalieMiraclePape Françoisrome
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Domitille Farret d'Astiès
"La France a un incroyable talent" : une fami...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Freira renova votos religiosos de manhã e morre à noite
La rédaction d'Aleteia
Kenya : sœur Caroline renouvelle ses vœux le ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement