Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
home iconActualités
line break icon

Emmanuel Macron sollicite les cultes pour l’après-confinement

EMMANUEL MACRON

Alberto PIZZOLI I AFP

Agnès Pinard Legry - Publié le 24/03/20

Le président de la République a tenu ce lundi 23 mars une audioconférence avec les représentants des cultes. Parmi les sujets abordés les fêtes religieuses d’avril, la gestion des enterrement… et la préparation de « l’après » confinement.

Depuis le début du confinement, les messes publiques sont suspendues. Une situation qui devrait durer plusieurs semaines : Emmanuel Macron a prévenu ce lundi 23 les représentants des cultes, réunis par audioconférence, que les fêtes d’avril – Pâques juive et chrétienne, début du ramadan – devront se faire « sans rassemblement ». « Il faut voir comment on arrive à faire quelque chose qui ait du sens », a affirmé auprès de l’AFP le président de la Conférence des évêques de France, Mgr Eric de Moulins-Beaufort. « Nous allons travailler cette semaine pour annoncer des choses en début de semaine prochaine ».

Donner du sens

Au-delà de Pâques, le président de la République a sollicité les cultes pour réfléchir à l’« après » confinement, à la manière dont les Français peuvent continuer à « faire société », à donner du sens aux semaines passées. Emmanuel Macron leur a ainsi demandé de « l’accompagner dans sa réflexion sur la résilience de la société française face à la crise », a confirmé l’Élysée.

Depuis le début du confinement, paroisses et diocèses multiplient les initiatives spirituelles afin de proposer à chacun, par le biais de vidéos, chants, activités et réflexions, de nouvelles manières de vivre sa foi. « Les contraintes sanitaires de lutte contre la pandémie permettent aux citoyens de confession chrétienne de se réapproprier le sens des rites dont ils sont privés », écrivait il y a quelques semaines le père Stalla-Bourdillon, enseignant au Collège des Bernardins, à Aleteia. « C’est aussi l’occasion de redécouvrir leur mission de serviteur en se reliant à tous les hommes confrontés, dans l’épreuve, aux grandes interrogations de l’existence ». Une mission qui devra certainement se prolonger et s’intensifier dans les semaines qui suivront la fin du confinement.

Tags:
CatholiqueCoronavirusFoi
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
2
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
3
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
4
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
5
WEB2-CHURCH-SAINTJOSEPHDESNATIONS-WEB2-CHURCH-SAINT-JOSEPH-DES-NATIONS-Eleonorede-Vulpillieres.jpg
Eléonore de Vulpillières
Paris : le tabernacle de Saint-Joseph des Nations forcé par des m...
6
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
7
POmpier Notre Dame de Paris
Timothée Dhellemmes
« D’en haut, on entend les chants » : des pompiers raconten...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement