Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mai |
Sainte Ursule Ledochowska
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Courses alimentaires, appels téléphoniques… La solidarité s’organise

web2-solidarite-coronavirus-montage-capture.jpg

Capture Twitter

Agnès Pinard Legry - publié le 17/03/20

La mise en place d’un dispositif de confinement oblige chacun à s’organiser pour limiter au maximum ses déplacements. Mais c’est aussi l’occasion de voir naître de beaux gestes de solidarité.

Limiter au plus strict minimum ses contacts et ses déplacements par un dispositif de confinement pendant quinze jours minimum, c’est ce qu’a annoncé ce lundi 16 mars au soir Emmanuel Macron. Mais qui dit confinement ne dit pas forcément repli sur soi.




Lire aussi :
Coronavirus : sept choses à faire chez soi pendant le confinement

L’association Voisins Solidaires, qui sensibilise sur les solidarités de voisinage, vient de lancer en partenariat avec l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France un kit gratuit « Coronavirus : et si on s’organisait entre voisins ? ». Mis à disposition de chaque mairie, de chaque quartier, il a pour objectif d’aider les habitants à organiser l’entraide (Affiche, tract, annuaire des Voisins, Panneau des Voisins).

Mais ce sont aussi de belles initiatives individuelles qui fleurissent partout en France et envahissent les réseaux sociaux.

Considérées comme particulièrement à risque, les personnes âgées sont les plus touchées par l’isolement que provoque le confinement. Une situation à laquelle a choisi de répondre cette internaute en appelant les personnes âgées de sa commune pour prendre des nouvelles. Quelques minutes en apparence anodines mais qui peuvent réchauffer le cœur et l’âme. D’autres ont choisi d’écrire des lettres aux pensionnaires de la maison de retraite ou de l’ehpad de leur ville.

Les courses de première nécessité font partie des rares déplacements autorisés. Si pour beaucoup ce sera une occasion de se dégourdir les jambes, ils demeurent problématiques pour les plus fragiles. Conscientes de cette difficulté, plusieurs personnes ont décidé d’y remédier en affichant un petit mot dans leur immeuble pour proposer leurs services. Quand il y en a pour un, il y en a pour deux !

Au-delà du risque sanitaire, l’épidémie de coronavirus va engendrer des difficultés financières auprès de milliers de Français. Conscientes de cela, plusieurs entreprises ont d’ores et déjà pris des dispositions pour leurs salariés. C’est aussi le cas de certains bailleurs.




Lire aussi :
Coronavirus : le joli geste d’un fleuriste italien

Tags:
CovidisolementSolidarité
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement