Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 19 avril |
Saint Expédit
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Si vous êtes à deux doigts d’abandonner votre effort de Carême…

JESUS

Leonel Rodriguez | Cathopic

Philip Kosloski - publié le 11/03/20

Le Carême est censé être un temps enrichissant de régénération et de croissance spirituelle. Mais parfois, les sacrifices que nous faisons peuvent nous rendre aigris et provoquer un peu de mauvaise humeur. Au point de vouloir les abandonner.

Pendant le Carême, les efforts spirituels ne sont pas toujours faciles à tenir et nous avons parfois du mal à y rester fidèles. Pour contrer ces moments de frustration, saint Claude de la Colombière, le directeur spirituel de sainte Marguerite-Marie Alacoque, suggérait de se mettre à l’école du cœur de Jésus afin d’apprendre la compassion, la patience et la tendresse. 

Au cours de sa Passion, Jésus ne s’est jamais plaint mais a offert son sacrifice dans l’amour. Pendant le Carême, c’est dans son cœur que nous pouvons nous abriter en quête d’une paix que le monde ne peut nous donner. Voici une courte prière de saint Claude de la Colombière qui résume bien cela et qui peut nous aider à trouver la paix dans les moments parfois plus difficiles du Carême. En disant cette prière, nous venons nous abreuver au cœur de Jésus, unique source de la vraie paix. 

Que le Cœur de Jésus soit notre école.

Faisons-y notre séjour pendant ce Carême.

Étudions-en les mouvements et tâchons d’y conformer le nôtre.

Oui divin Jésus, je veux m’y loger, verser tout mon fiel dans ce Cœur ;

il l’aura bientôt consumé.

Je ne crains pas que l’impatience vienne m’attaquer dans cette retraite.

Là je m’exercerai au silence, à la résignation à votre divine volonté, à une constance invincible.

Je m’en vais faire tous les jours des prières pour vous remercier de mes croix et pour vous demander pardon pour ceux qui me persécutent.

Je m’en vais travailler tout de bon à acquérir cette patience. Je sais que ce n’est pas l’ouvrage d’un jour ; mais il suffit que je sache qu’on peut y parvenir à force de travail.

Je vous demande vos prières, ô doux Jésus. Vous les avez offertes pour vos ennemis, ne me les refusez pas, à moi qui souhaite de vous aimer, d’aimer même la croix et mes ennemis pour l’amour de vous.


Bible - Pray - Cross

Lire aussi :
Carême : une belle prière venue d’Orient à réciter tous les jours

Tags:
CarêmePrièresacre coeur
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement