Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

En images : des tapisseries de Raphaël subliment la chapelle Sixtine

SISTINE CHAPEL
Partager

Les tapisseries inspirées des cartons de Raphaël et représentant la vie de saint Pierre et saint Paul sont exposées de manière exceptionnelle pour une petite semaine à la Chapelle Sixtine. Des œuvres uniques qui étaient, à l’origine, destinées à accompagner les célèbres fresques de Michel-Ange.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

À l’occasion du 500e anniversaire de la mort de Raphaël, une exposition exceptionnelle se tient dans  la Chapelle Sixtine jusqu’au 23 février. Douze tapisseries représentant la vie de saint Pierre et saint Paul dessinées par Raphaël sont suspendues, à hauteur des yeux, sous le plafond peint des fresques de Michel-Ange, retrouvant ainsi la place qu’elles auraient dû toujours occuper.

Tissées entre les années 1515 et 1519 dans l’atelier bruxellois de Pieter Coecke van Aelst — à l’époque le principal centre de production de la tapisserie en Europe — ces douze tapisseries étaient originellement destinées à recouvrir les murs de la plus grande chapelle du Vatican lors des célébrations liturgiques solennelles. Mais depuis la seconde moitié du XXe siècle, elles ont rejoint les Musées du Vatican pour être précieusement conservées dans la Pinacothèque.

Des scènes des Actes des apôtres

Pour marquer l’anniversaire de la mort de Raphaël (Rome, le 6 avril 1520), ces grands pans de tissus filés d’or, de soie et de laine ont regagné les parois des murs de la chapelle Sixtine pour une durée de sept jours. Si elles avaient déjà été exposées à deux reprises dans le passé — en 1983 et en 2010 —, ces tapisseries n’étaient alors visibles que le temps d’une journée. Cette exposition les rassemble donc de manière inédite sous le « Jugement dernier » de Michel-Ange. Nombreux seront ceux qui pourront ainsi admirer ces scènes tirées des Actes des Apôtres et (re)découvrir des passages de la vie des saints apôtres Pierre et Paul.

Découvrez les tapisseries du maître de la Renaissance
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]