Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Alaska : quatre enfants sauvés d’une mort certaine par une bonne dose d’amour fraternel

SNOW
JayL | Shutterstock
Partager

Début février, une fratrie de quatre garçons partie en motoneige déposer des encombrants à la sortie de leur village en Alaska, s’est perdue dans le blizzard. Les enfants, âgés de 14 à 2 ans, ont été retrouvé 24 heures plus tard, en hypothermie sévère, mais tous sains et saufs grâce à leur débrouillardise et une bonne dose d’amour fraternel.

Nunam Iqua est un petit village de 187 âmes situé à l’embouchure du fleuve Yukon, le long de la mer de Béring, dans l’ouest de l’Alaska. Le climat y est rude, surtout à cette période de l’année ou les températures peuvent descendre jusqu’à -20°C. Et ce 2 février 2020, les conditions sont éprouvantes. Alors quand on signale la disparition de quatre frères, cinq heures après qu’ils soient partis en motoneige déposer des encombrants à la sortie du village, les autorités sont inquiètes. Dans ces paysages de lacs et de toundra, les vents soufflent en rafales jusqu’à 100 km/h. Cela peut entraîner des gelures sur une peau exposée, en moins de 10 minutes, comme le rappelait le service météorologique national, suite à l’annonce de cette disparition inquiétante.

Mais les enfants ont finalement été retrouvé le lendemain, lundi 3 février vers 16h30, grâce à leur débrouillardise et à l’œil vif d’un sauveteur bénévole. En effet, alors que la zone avait déjà été fouillée, un membre de l’équipe de recherche et de sauvetage, Bryan Simon, passe de nouveau avec son équipe et repère une étrange masse à l’horizon enneigé. Ils y entrent pour vérifier et trouvent alors les garçons tous blottis les uns contre les autres. « Les enfants avaient creusé dans la neige un trou d’environ un mètre de diamètre », raconte le sauveteur. « Quand je me suis approché d’eux, j’ai cru ne voir qu’un seul enfant. Le petit de 2 ans était là, entouré par celui de 8 ans, avec sur son côté gauche, le garçon de 14 ans qui couvrait le courant d’air. Et celui de 7 ans était allongé juste au-dessus d’eux comme s’il bloquait le vent. Ils protégeaient tous le plus jeune ».

En attendant l’hélicoptère qui les amènerait à l’hôpital, les sauveteurs ont procédé aux premiers soins, recouvrant les enfants de couvertures et vêtements chauds et secs. Et ils s’étonnent encore, « En toute honnêteté, je ne sais pas comment ils ont survécu. La volonté de survivre chez ces garçons est étonnante. Je n’ai jamais rien vu de tel ». Peut-être que tout cela pourrait être mis sur le compte de l’amour fraternel.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]