Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Mgr Barbarin va remettre sa démission, le pape François donnera sa décision « en temps voulu »

JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Le cardinal Barbarin, le 7 mars 2019, à Lyon.
Partager

Après l’annonce de sa relaxe pour non-dénonciation d’abus sexuels commis sur des mineurs, ce jeudi 30 janvier, le cardinal Philippe Barbarin a annoncé qu’il allait à nouveau remettre sa démission au pape François. Ce dernier a affirmé qu’il ferait connaître sa décision « en temps voulu ».

« Je vais de nouveau remettre ma charge d’archevêque de Lyon entre les mains du pape François », a annoncé ce jeudi 30 janvier en fin de journée le cardinal Philippe Barbarin au cours d’une conférence de presse qui a duré moins de deux minutes. Une annonce qui fait suite à celle, ce même jour, de sa relaxe en appel du chef de « non-dénonciation d’abus sexuels commis sur mineurs » pour lequel il avait été condamné en première instance à six mois de prison le 7 mars 2019.

 

« Avec sérénité ce midi j’ai pris acte de l’arrêt de la cour d’appel de Lyon qui a déclaré que je ne suis pas coupable de ce dont on m’accusait », a précisé l’archevêque. « Cette décision permet de tourner une page et pour l’Église de Lyon c’est l’occasion d’ouvrir un nouveau chapitre. Il y a presque un an, en mars 2019, le cardinal Barbarin avait déjà annoncé qu’il allait remettre sa démission au Pape. Une démission que le souverain pontife avait refusé tout en acceptant qu’il se mette en retrait de son diocèse le temps de la procédure judiciaire. Il avait alors été remplacé par Mgr Michel Dubost, 77 ans, désigné administrateur apostolique du diocèse de Lyon.

L’archevêque de Lyon a conclu son intervention en réaffirmant que « ses pensées vont aujourd’hui, toujours, vers les victimes ». « Priez pour moi, pour le diocèse de Lyon que j’aime tant, pour chacun des habitants de cette région, et comme le demande le Seigneur, pour que tous soient un ».

« Le Saint-Siège a pris connaissance du jugement rendu par la Cour d’appel de Lyon à l’encontre du cardinal Philippe Barbarin ainsi que de sa décision de remettre une nouvelle fois sa charge entre les mains du pape François », a communiqué le Saint-Siège après l’annonce de la relaxe. Le pape « continue à suivre de près le déroulement de ces évènements douloureux » et « fera connaître sa décision en temps voulu », précise le communiqué.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]