Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconAu quotidien
line break icon

Un mot pour faire taire les mauvaises langues

SZEMRANIE

Syda Productions | Shutterstock

Mathilde de Robien - Publié le 28/01/20

D’un seul mot, Edmond Michelet, celui que l’on surnommait « le ministre qui prie » à l’époque du général de Gaulle, faisait taire celui qui commençait à critiquer son prochain autour de la table familiale.

« Caritas ! ». C’est par cette simple mais ferme exclamation qu’Edmond Michelet appelait au silence celui, qui, à sa table, se mettait à dire du mal d’une personne absente. Catholique fervent et engagé, résistant déporté à Dachau, plusieurs fois ministre du général de Gaulle, Edmond Michelet s’efforçait de vivre la charité au quotidien. Au-delà de la solidarité pour laquelle il œuvrait à travers ses œuvres sociales et politiques, et par ses actes de Résistance, pour Edmond Michelet, l’exercice de la charité commence à la maison.

Père de sept enfants, époux attentionné, il ne permettait pas que l’on dise du mal d’un absent à table par exemple. Son petit-fils, Mgr Benoît Rivière, évêque d’Autun, raconte dans le recueil Prier 15 jours avec Edmond et Marie Michelet (Nouvelle Cité) : « Quand il arrivait qu’à table la conversation en vienne à mal parler de quelqu’un, absent en général, nous entendions notre grand-père dire avec une sorte de douce autorité : « Caritas ! » (l’amour dont Dieu aime). Cela suffisait à arrêter certains propos et remettait les convives dans un chemin meilleur. » Un réflexe inspirant à mettre en pratique dans son foyer ?


ROZWÓJ MAŁŻEŃSTWA

Lire aussi :
Partager un potin avec son conjoint, commérage ou discussion de couple ?

Prier 15 jours avec Edmond et Marie Michelet, Mgr Benoît Rivière, Nouvelle Cité, 1999, 12,50 euros.

Tags:
chariteCharles de Gaulle
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement