Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 30 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconActualités
line break icon

Projet de loi bioéthique : chaque soir ils manifestent devant le Sénat

Timothée Dhellemmes - Publié le 28/01/20

Alors que l’examen du projet de loi de bioéthique se poursuit cette semaine au Sénat, les opposants maintiennent leur mobilisation. Le collectif Marchons Enfants ! a de nouveau appelé à se rassembler devant le palais du Luxembourg ces prochains jours pour manifester son opposition au projet de loi.

Près de dix jours après la manifestation nationale contre le projet de loi de bioéthique à Paris et alors que les sénateurs ont voté l’article 1 du projet de loi bioéthique ouvrant la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, les opposants restent mobilisés. Comme la semaine dernière, ils ont prévu de se rassembler cette semaine devant le palais du Luxembourg, à Paris, au moment où les sénateurs examinent le texte. Le collectif Marchons enfants !, qui regroupe 22 associations, est à l’origine de ces rassemblements. « La plupart des participants à ces rassemblements reviennent à chaque fois, dont beaucoup de jeunes », se félicite l’un des organisateurs. Ils agitent des slogans tels que « Liberté, égalité, paternité », ou encore « Il est où papa ? Au rayon surgelés ».

Maintenir la pression

Pour les manifestants, l’objectif est de rappeler aux sénateurs leurs inquiétudes sur les conséquences du texte avant le vote solennel prévu le 4 février prochain. Outre l’élargissement de la PMA à toutes les femmes, d’autres questions sensibles sont sur la table. Ce mardi 28 janvier, la chambre haute a maintenu l’interdiction des tests ADN généalogiques « récréatifs », pourtant levée par la commission spéciale. De la même manière, alors que la commission spéciale avait autorisé le dépistage préconceptionnel à toute la population, même en l’absence d’antécédent familial ou de symptôme, les sénateurs ont rejeté cette disposition. Ils se pencheront dans les prochains jours sur la question de l’élargissement du diagnostic préimplantatoire (DPI), ou encore de l’intelligence artificielle.




Lire aussi :
Bioéthique : congélation des ovocytes et filiation, les deux surprises du Sénat

Tags:
Bioéthiquepma gpa
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
CHURCH
Agnès Pinard Legry
Une messe dimanche... trois scénarios possibl...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement