Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Forum de Davos : les religions ont un « rôle central » à jouer dans la protection de la planète

Partager

Alors que se déroule actuellement le 50e Forum économique mondial, le fameux « forum de Davos », le cardinal Peter Turkson, préfet du Dicastère pour le service du développement humain intégral, a appelé à une « prise de conscience globale des changements ».

Les responsables religieux ont leur mot à dire au sujet de la finance et de l’économie mondiales. C’est précisément ce qu’a voulu signifier le cardinal Peter Turkson, préfet du Dicastère pour le service du développement humain intégral lors de sa prise de parole à l’occasion du 50e anniversaire du Forum économique mondial de Davos qui s’achève le 24 janvier. Il s’est exprimé devant les dirigeants d’entreprise et les responsables politiques du monde entier venus débattre sur les problèmes les plus urgents de la planète. À ses côtés se tenaient notamment le patriarche œcuménique de Constantinople Bartholomée et le grand rabbin de Moscou, Pinchas Goldschmidt.

« Nous sommes ici en tant qu’invités du Forum économique mondial », a expliqué le cardinal Turkson, « parce que nous voulons susciter une prise de conscience globale des changements ». Dans les pays occidentaux, il y a une certaine tendance à « reléguer les religions dans la sphère privée », a-t-il déploré. Cela participe ainsi à nier « leur influence dans la vie des personnes ». Pour lui, le monde politique et les gouvernements doivent reconnaître le « rôle central » que jouent les religions et les différentes confessions.

D’autant que la terre et les pauvres souffrent de la détérioration de la planète, a soutenu le cardinal ghanéen. Face à cela, il y a une « urgence » qui doit être « entendue », a-t-il assuré. Sachant qu’il n’existe pas de « deuxième planète », il est de la responsabilité de chacun de tenter « d’arrêter ces pleurs ».

Le Forum économique mondial (World economic forum, en anglais) est une fondation à but non lucratif dont le siège est situé à Genève. Connu pour sa réunion annuelle à Davos, en Suisse, ce forum est souvent appelé ‘forum de Davos’. Lors de cette réunion se rassemblent des dirigeants d’entreprise, des responsables politiques du monde entier ainsi que des intellectuels et des journalistes. Ensemble, ils débattent des problèmes relatifs à la planète, notamment dans les domaines de la santé et de l’environnement.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]