Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Des profondeurs de nos cœurs » : ce qu’a dit le secrétaire de Benoît XVI

POPE Benedict XVI
DANIEL KARMANN | dpa Picture-Alliance | AFP
Partager

Alors que le débat ne cesse de s’amplifier sur l’implication réelle de Benoît XVI comme co-auteur, avec le cardinal Robert Sarah, du livre « Des profondeurs de nos cœurs », le secrétaire particulier du pape émérite s’est exprimé en indiquant que « sur indication du pape émérite », il a été demandé de « retirer le nom de Benoît XVI comme co-auteur du livre ».

Qui est réellement derrière le livre sur le célibat sacerdotal Des profondeurs de nos cœurs à paraître ce mercredi 15 janvier ? Annoncé jusqu’à présent comme co-écrit par le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, et Benoît XVI, l’ouvrage ne cesse de faire débat, surtout quant à la participation réelle du pape émérite.

Préfet de la Maison pontificale et secrétaire particulier du pape émérite, Mgr Georg Gänswein a déclaré aux agences de presse KNA et Ansa que, « sur l’indication du pape émérite », il a « demandé au cardinal Robert Sarah de contacter les éditeurs du livre en les priant de retirer le nom de Benoît XVI comme co-auteur du livre, et de retirer aussi sa signature de l’introduction et des conclusions ».

« Le pape émérite savait en effet que le cardinal était en train de préparer un livre, et il lui avait envoyé un bref texte sur le sacerdoce en l’autorisant à en faire l’usage qu’il voulait. Mais il n’avait approuvé aucun projet pour un livre à double signature, ni n’avait vu et autorisé la couverture. Il s’agit d’un malentendu, sans mettre en doute la bonne foi du cardinal Sarah », a précisé le préfet de la Maison pontificale. Plus tôt dans la journée, le cardinal Sarah avait nié que Benoît XVI n’était pas au courant que certains de ses textes sur le célibat des prêtres seraient utilisés pour ce livre.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]