Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Des profondeurs de nos cœurs » : les explications du cardinal Sarah

Notre-Dame de Chrétienté
Le cardinal Robert Sarah, le 21 mai 2018, à Chartres.
Partager

« Considérant les polémiques », très vives depuis l’annonce de la publication d’un ouvrage écrit en collaboration avec le pape émérite Benoît XVI sur le célibat sacerdotal, le cardinal Robert Sarah a annoncé mardi à la mi-journée avoir décidé le retrait du nom de Benoît XVI parmi les auteurs de l’ouvrage, « Des profondeurs de nos cœurs » à paraître mercredi. Dans la matinée, le secrétaire particulier du pape émérite, Georg Gaenswein, avait annoncé ce retrait à plusieurs agences à la demande de Benoît XVI.

Finalement le nom de Benoît XVI n’apparaîtra pas en tant que coauteur de l’ouvrage Des profondeurs de nos cœurs. « Considérant les polémiques », le cardinal guinéen a publié sur Twitter mardi à la mi-journée un court message de sa main pour préciser que « l’auteur du livre sera pour les publications à venir : cardinal Sarah, avec la contribution de Benoît XVI ». Le nom du pape émérite est donc retiré de la couverture de l’ouvrage, même si le haut prélat a pris soin de souligner que le texte demeurait « absolument inchangé ».

Dans la soirée du 13 janvier 2020, des journalistes espagnols, citant une « source très proche » de Benoît XVI, avaient mis en doute la collaboration réelle du cardinal Robert Sarah et de Benoît XVI, avançant notamment que le préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements avait délibérément caché ses véritables motivations, à savoir la rédaction du livre Des profondeurs de nos cœurs à « quatre main ». Le cardinal guinéen, avait répondu en deux temps à ces assertions.

D’abord en publiant trois lettres échangées entre lui et le pape émérite comme « premières preuves » de leur « proche collaboration ». On peut notamment lire que le 20 septembre 2019 Benoît XVI confie à son interlocuteur qu’il avait « déjà, avant votre lettre, commencé à écrire quelques réflexions sur le sacerdoce, mais en écrivant j’ai senti toujours un peu plus que mes forces ne me permettaient plus la rédaction d’un texte théologique. Puis est arrivée la lettre avec la demande inattendue d’un texte justement sur le sacerdoce avec une attention particulière sur le célibat. Ainsi j’ai repris mon travail et je vous transmettrai le texte ». « De tout mon cœur je souhaite dire merci pour le texte joint à ma contribution et pour toute l’élaboration que vous avez faite, poursuit le pape émérite le 25 novembre, de mon côté le texte peut être publié dans la forme prévue par vous-même ».

Un communiqué plus officiel est arrivé ensuite dans la matinée. « La polémique qui vise depuis plusieurs heures à me salir en insinuant que Benoît XVI n’était pas informé du livre Des profondeurs de nos cœurs, y estime le préfet de la Congrégation du culte divin, est profondément abjecte. Je pardonne sincèrement à tous ceux qui me calomnient ou qui veulent m’opposer au pape François. Mon attachement à Benoît XVI reste intact et mon obéissance au pape François absolue ». Dans ce texte, il détaille sa démarche, assurant avoir proposé au pape émérite dès le 12 octobre la rédaction d’un livre intégrant leurs textes respectifs et avoir avec lui échangé en connaissance de cause jusqu’à sa publication. Pendant le synode sur l’Amazonie, recevant une longue contribution du pape Benoît XVI sur le célibat sacerdotal, le cardinal Sarah affirme alors avoir « considéré qu’il ne serait pas possible de le proposer à un journal […] J’ai donc immédiatement proposé au pape émérite la parution d’un livre […] intégrant son texte au mien » détaille-t-il.

Le 19 novembre, toujours selon le communiqué du cardinal Sarah, le pape émérite aurait reçu un manuscrit complet « comme nous l’avions décidé d’un commun accord » avec « la couverture, une introduction et une conclusion communes, le texte de Benoît XVI et mon propre texte ». Une semaine après, le pape émérite aurait exprimé « sa grande satisfaction » et assuré le cardinal que « pour [sa] part », il était « d’accord pour que le texte soit publié dans la forme que vous avez prévue. »

Le 3 décembre, poursuit le haut prélat, « je me suis rendu au monastère Mater Ecclesiae pour remercier le pape émérite […] je lui ai expliqué que notre livre serait imprimé pendant les vacances de Noël, qu’il paraîtrait le 15 janvier ». « J’affirme solennellement que Benoît XVI savait que notre projet prendrait la forme d’un livre », avait encore écrit sur son compte Twitter le cardinal dans la matinée du 14 janvier, peu avant son communiqué.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]