Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Une chaîne YouTube pour le chant grégorien dominicain 

chant grégorien youtube dominicain
YouTube
Le frère Stéphane et le frère Alexandre ont créé la chaîne OPChant
Partager

Deux frères dominicains de Fribourg (Suisse) viennent de lancer une chaîne YouTube afin de faire découvrir et partager le trésor de leur liturgie en chant grégorien. À l’origine destinée à leurs communautés religieuses disséminées dans le monde, cette chaîne, créée il y a tout juste un mois, connaît un certain succès avec déjà plus de 1.500 abonnés.

« Nous n’avions aucune ressource en ligne », ont constaté frère Stéphane et frère Alexandre, deux jeunes dominicains de 27 et 28 ans, s’extasiant, dès leur entrée au couvent Saint-Hyacinthe de Fribourg il y a respectivement deux et trois ans, devant la richesse et la beauté de leur liturgie dominicaine. Les deux jeunes frères, bien de leur génération et donc très à l’aise avec les nouvelles technologies, décident alors de lancer une chaîne YouTube afin de partager les mélodies grégoriennes dominicaines avec les autres communautés partout dans le monde. « L’avantage du chant grégorien, c’est qu’il n’y a pas de problème de langue ou de traduction ! », s’amuse le frère Alexandre.

Réenchanter internet

Un désir de relancer la tradition grégorienne, mais pas seulement. « Nous avons voulu joindre l’utile à l’agréable », raconte à Aleteia le frère Alexandre. « Servir nos communautés mais également faire connaître le chant sacré au plus grand nombre, grâce à ces plateformes où l’on peut trouver de tout … » Une évangélisation 2.0 qu’assume le frère Alexandre avec un slogan bien de son temps : « Réenchanter internet ! »

Après un mois de mise en ligne, le pari est réussi pour les deux jeunes frères, avec en prime quelques surprises. La chaîne YouTube OPChant compte déjà plus de 1.500 abonnés et 22.000 vues au compteur. « Nous avons bénéficié assez vite du bouche-à-oreille, notamment grâce à nos frères américains et polonais très demandeurs et très réactifs. Plus étonnant, nous avons eu aussi des retours très positifs de laïcs dominicains d’Hollande, d’Argentine, et même d’Inde qui apprécient ces chants pour leurs prières quotidiennes ». En effet, si dans le monde, on compte 6.500 frères dominicains et 2.500 moniales, les laïcs dominicains sont autrement plus nombreux ! De quoi assurer le succès et l’utilité de cette chaîne YouTube.

Un enregistrement simple mais pro

Côté technique, les deux frères sont bien rodés. « Nous déterminons les chants puis nous les répétons au couvent. Ensuite, nous cherchons une église ou une chapelle, si possible proche de chez nous, où l’acoustique est excellente. Celle des sœurs dominicaines de l’abbaye de la Maigrauge, à Fribourg, nous accueille souvent ! Une fois sur place, nous utilisons un pupitre, on installe un micro, un trépied, notre téléphone caméra, et c’est tout. Il ne reste plus qu’à chanter ». Résultat, un enregistrement simple mais pro. Il ne reste plus qu’à faire quelques montages pour synchroniser la bande son et vidéo, une action simple et peu chronophage pour ces deux frères nés avec les nouvelles technologies. Les vidéos seront régulières et adaptées aux temps liturgiques. « Nous venons de mettre en ligne les chants d’entrée des messes de Noël : les vigiles de la nativité, la messe de minuit, celle de l’aurore et la messe du jour ». À ceux qui veulent découvrir un nouveau répertoire pour cette fin d’année, il ne vous reste plus qu’à vous abonner !