Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vidéo : la joie communicative des carmélites de Los Angeles

Les soeurs du carmel du Très-Sacré-Cœur de Los Angeles.
Carmel du Très-Sacré-Cœur
Les soeurs du carmel du Très-Sacré-Cœur de Los Angeles.
Partager

« Bless the lord, my soul », qui signifie « Bénis le Seigneur, oh mon âme » : c’est la célèbre chanson qu’ont interprété dans leur cuisine des sœurs carmélites de Los Angeles pour Thanksgiving, ce jeudi 28 novembre. Tout sourire, elles ont posté leur vidéo sur Twitter !

La vidéo a déjà été vue près de 6.000 fois sur Twitter : louche, doseur et fouet ménager en guise de micro, cette dizaine de sœurs carmélites de Los Angeles a eu la bonne idée de fêter Thanksgiving en enregistrant « Bless the lord, my soul », dans leur cuisine. Vêtues de leur habit noir, la tête couverte d’un voile de dentelle blanc, elles échangent des regards complices et chantent énergiquement, avant de souhaiter une Happy Thanksgiving ! à tous les Américains.

Ces sœurs appartiennent au carmel du Très-Sacré-Cœur à Alhambra, un quartier à l’est de Los Angeles. C’est la maison-mère de cette congrégation fondée au XXe siècle. Sur Twitter, une famille a répondu aux sœurs en postant également une vidéo de la chanson : « Bless the lord oh my soul, oh my soul ! Worship His Holy name. Sing like never before, oh my soul. I’ll worship Your Holy name !« . Ce qui signifie : « Bénis le Seigneur oh mon âme, oh mon âme ! Adore son Saint nom, chante comme jamais auparavant. Oh mon âme, je bénirai Ton Saint nom ! ».

Une fête pour remercier Dieu

Cette chanson est traditionnellement entonnée tous les ans pour la Thanksgiving, qui signifie « Action de grâce ». Devenue une tradition nationale aux États-Unis depuis George Washington en 1789, cette fête se déroule chaque année le quatrième jeudi du mois de novembre. Elle est également célébrée au Canada, tous les seconds lundis du mois d’octobre. Le tout premier Thanksgiving a eu lieu en 1620, lorsque les colons britanniques ont accosté à bord de Mayflower à Plymouth, dans l’actuel Massachusetts. Ils étaient reconnaissants auprès de Dieu de leur survie. Depuis 1941, le Congrès américain a décrété fériée cette journée au même titre que celle de la fête nationale du 4 juillet.

Lire aussi : Ici, on célèbre la messe façon « Singin’in the Rain »

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]