Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 03 décembre |
Saint François-Xavier
home iconBelles Histoires
line break icon

Annette et Caroline, lorsque le soin du corps fait place au soin de l'âme

Shutterstock

Mathilde de Robien - Publié le 28/11/19

Grâce à l’infirmière qui lui rend visite régulièrement, Annette, une dame âgée de 86 ans et atteinte de démence sénile, a recommencé à prier après de longues années de désert spirituel.

Caroline, 42 ans, est infirmière à domicile depuis vingt ans, à Carpentras, dans le Vaucluse. La majorité de ses patients sont des personnes très âgées. Certaines n’ont de cesse de se confier et de lui poser des questions sur le sens de la vie, de la souffrance, de la mort. « Rentrer dans l’intimité physique des patients, d’autant plus chez des patients un peu seuls, engendre bien souvent une intimité intellectuelle, et spirituelle parfois », explique-t-elle. Or depuis qu’elle exerce en libéral, elle a acquis une certaine liberté de témoigner de sa foi. C’est pourquoi lorsqu’Annette, une patiente de 86 ans atteinte de démence sénile, lui demande qui est représenté sur sa médaille, Caroline lui fait remarquer qu’elle aussi en porte une. Et c’est ainsi que débute un dialogue entre l’infirmière et la vieille dame, qui les entraîne à réciter ensemble une prière :

« – Vous aussi vous portez une médaille autour du cou, vous êtes croyante ?, demande l’infirmière. – Oui, oui, mais cela fait bien longtemps que je ne prie plus, depuis que j’ai perdu un enfant. Je me suis sentie abandonnée. – Et vous êtes en colère contre Dieu ? – Non, non, ce n’est pas ça. C’est que ça fait tellement longtemps que je n’ai pas prié, que j’ai ignoré le Bon Dieu, que je ne vais pas m’y mettre maintenant, par intérêt, parce que je suis vieille. Je n’ai pas le droit ! – Bien au contraire, je pense que Jésus serait très heureux de vous entendre à nouveau. Si vous voulez, je peux démarrer avec vous ? »


WALKING

Lire aussi :
Faut-il encore soigner les personnes âgées ?

Annette a accepté, Caroline a prononcé les trois premiers mots du Je vous salue Marie, et la vieille dame à la mémoire défaillante, qui ne connaît plus le prénom de ses enfants, a continué seule la prière. « Habituellement, ses propos sont incohérents, son visage est vide d’expression, et là, son visage s’est éclairé, la lumière dans ses yeux était merveilleuse ! », témoigne Caroline. « Je l’ai ensuite quittée mais avant que je ne passe la porte elle m’a interpellée et m’a dit : “Caroline ! Merci pour la prière !” Et le lendemain, nous avons à nouveau prié ensemble ».

Quand les saints nous expliquent l'importance de la prière :
Tags:
Prièresoins palliatifsvieillesse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement