Aleteia
Mardi 20 octobre |
Sainte Adeline
Actualités

Le pape François envisage de se rendre au Soudan du Sud

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - Publié le 13/11/19

Le pape François et Justin Welby, archevêque anglican de Cantorbéry, ont convenu que, si la situation politique du Soudan du Sud « devait permettre l’établissement d’un gouvernement transitoire d'unité nationale dans les 100 prochains jours », ils se rendraient ensemble dans le pays.

Le souverain pontife et l’archevêque anglican de Cantorbéry, Justin Welby, ont fait part de leur intention de se rendre ensemble au Soudan du Sud si la situation politique « devait permettre l’établissement d’un gouvernement transitoire d’unité nationale dans les 100 prochains jours », a annoncé le Saint-Siège ce 13 novembre. Le pape François l’a reçu en audience privée ainsi que Ian Ernest, archevêque directeur du Centre anglican de Rome et représentant de la Communion anglicane près le Saint-Siège. Au cours de leurs « entretiens amicaux », les deux hommes ont échangé autour de la situation des chrétiens dans le monde. Ils ont également évoqué « certaines situations de crise internationale », avec une « référence particulière à la réalité douloureuse » au Soudan du Sud.

Après la prière de l’Angélus le 10 novembre 2019, le pape François avait déjà exprimé son souhait de se rendre « cette année » au Soudan du Sud. Deux ans à peine après avoir obtenu son indépendance en 2011, le pays a sombré dans une tragique guerre civile. Le conflit a causé la mort de 380.000 personnes. La population sud-soudanaise espère ardemment un « avenir meilleur » et la « fin définitive des conflits », a ainsi déclaré le pape François après la prière mariale.


Le souverain pontife s’est agenouillé le 11 avril 2019 devant des leaders sud-soudanais pour leur embrasser les pieds, les suppliant de réconcilier leur peuple.

Lire aussi :
Vidéo : et soudain, le Pape s’est mis à genoux pour implorer des hommes politiques

En avril dernier, le successeur de Pierre avait convié les principaux responsables politiques du pays à une retraite spirituelle au Vatican. Y avaient répondu présent le président Salva Kiir ainsi que son vice-président et principal opposant Riek Machar. Ce souvenir est encore « vif », a confié le Pape. Sept mois après cette retraite inédite, il a de nouveau encouragé ces responsables à poursuivre sans relâche leur engagement en faveur d’un « dialogue inclusif ».

Les déclarations du pape François qui ont marqué 2018 :
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
AfriquePape Françoissoudan du sudvoyage
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Agnès Pinard Legry
Avec le couvre-feu à 21h, les paroisses contr...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
WEB2-ERIC DUPOND-MORETTI-AFP-080_HL_NORCHARD_1209116.jpg
Agnès Pinard Legry
La discrète visite d’Éric Dupond-Moretti à la...
MORNING
Cerith Gardiner
Dix paroles inspirantes pour commencer sa jou...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement