Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Ce petit geste est une bombe d’amour pour le couple

Jacob Lund | Stocksy United
Partager

En couple, nous devons sans cesse renouveler et habiter nos gestes, ne pas les laisser devenir routine et perdre leur sens. Jean Vanier posa, au sein de l’Arche, avec les personnes handicapées des gestes forts, signes visibles de l’amour porté à chaque personne, unique et irremplaçable.

L’été dernier, deux frères dominicains, Antoine et Xavier, ont concocté avec deux couples d’amis une retraite « Service Après Vente du mariage » adressée à tous les couples qu’ils avaient préparés au mariage. Au cœur d’un programme à la fois convivial et nourrissant, les couples ont eu la chance de s’offrir une bombe d’amour. Pas un dîner en amoureux, ni une nouvelle icône, mais un geste habité et profond : le mandatum, ou commandement nouveau, donné l’un à l’autre. Chaque épouse a lavé les mains de son mari puis celui-ci, imposant les mains sur sa tête, l’a bénie. Puis le mari a lavé les mains de sa femme qui l’a ensuite béni.

La bénédiction n’est pas un geste réservé aux seuls ministres ordonnés : par notre baptême nous sommes tous prêtres. Ainsi, en couple, ce geste est une demande au Seigneur de venir bénir, sa femme, son mari, Lui qui est présent au cœur de notre vie par la grâce du sacrement de mariage. Ce geste est aussi celui du respect : « Je t’aime et tu ne m’appartiens pas », « Je t’aime comme personne, avec tes forces et tes fragilités ». Enfin, c’est un geste de service : « Je t’aime et je veux te servir, te rendre la vie plus belle chaque jour, oublier mes tracas pour me mettre à ton service ».

Lire aussi : Et si le secret d’un couple était dans la prière pour son conjoint ?

« Par ce vrai geste d’intimité, nous avons pu remettre au centre de notre couple la notion de don de soi », témoigne un couple. « Il nous a rappelé l’importance du soutien de l’autre, de son regard, de l’attention à lui porter dans tout ce que nous entreprenons au quotidien ». Dans l’encyclique Amoris Laetitia, le pape François exhorte ainsi chaque couple : « C’est une profonde expérience spirituelle de contempler chaque proche avec les yeux de Dieu et de reconnaître le Christ en lui » (§323). « C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous », peut-on également lire dans la Bible (Jn 13, 15). Au sein du couple, des différentes communautés dans lesquelles chacun évolue, à l’occasion de temps fort, de temps liturgiques, appelons l’Esprit saint à embraser les couples dans ce geste d’amour !

À lire aussi : fiancés, jeunes mariés, débordés, fâchés... des retraites pour tous les couples
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]