Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cette férule amazonienne offerte au pape François

Partager

Quoi de plus significatif que d’arborer l’un des attributs du pape les plus symboliques aux couleurs indigènes ? Lors de la messe de clôture du synode pour l’Amazonie, le pape François est apparu muni d’une férule en bois sculpté, œuvre d’un artiste de Bahia, un État couvrant une partie de l’Amazonie brésilienne.

La férule demeure un accessoire indispensable des cérémonies religieuses. Depuis Paul VI, le célèbre bâton liturgique est porté à chaque procession et lors des bénédictions des messes solennelles. Le pape François en a utilisé plus d’une vingtaine depuis le début de son pontificat, au gré des présents qu’on lui a fait et de ses voyages.

Ce 27 octobre, le pape argentin était muni d’une férule toute inédite. Lors de la messe de clôture du synode, le Pape s’est présenté sur le baldaquin de la basilique Saint-Pierre avec un bâton liturgique… amazonien ! Un symbole fort lorsqu’on connaît la signification de la férule : il s’agit sans aucun doute de l’attribut le plus porteur du pouvoir spirituel et temporel du pape. Au cœur de l’Église, le pontife des périphéries a ainsi choisi de placer les indigènes d’Amazonie, peut-être les peuples les plus isolés de la planète, sur le devant de la scène.

Lire aussi : La férule, symbole du pouvoir spirituel et temporel du Pape

Réalisée il y a plus de vingt ans par un artiste de la province de Bahia (Brésil), cette férule a été offerte à l’évêque de Rome par Mgr Franz Joseph Meinrad Merkel, évêque de Humaità (Brésil). Torsadé, l’objet est surmonté d’une croix, caractéristique de la férule, et donne à voir des visages indigènes. Bien visible, l’inscription JHS (abréviation du nom Jésus en grec) est mise en relief sur un bois plus clair. Selon certains témoins, le Pape aurait promis à Mgr Merkel d’utiliser ce cadeau lors de la messe conclusive du synode. En promenant ce bâton liturgique aux antipodes des codes baroques de Saint-Pierre de Rome devant les caméras du monde entier, le successeur de Pierre manifeste ainsi l’appartenance propre de l’Amazonie à l’Église universelle.

Antoine Mekary | ALETEIA

Ce n’est pas la première fois que le pape argentin met en lumière une population périphérique à travers cet attribut. Lors de la messe des rameaux en 2014, il avait ainsi ouvert la semaine sainte avec une férule sculptée par les détenus de la prison de San Remo (Italie). L’année de son élection en 2013, le successeur de Pierre avait également marqué les esprits en utilisant une férule faîte de bois d’embarcation de migrants naufragés.

Le pape François face à des situations insolites :
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]