Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’Ave Maria de Gounod, l’inoubliable prière de Jessye Norman

Jessye Norman
© Capture youtube - JessyeNormanVEVO
Jessye Norman
Partager

La soprane américaine Jessye Norman, 74 ans, est décédée ce lundi 30 septembre à New York des suites d’une septicémie. Cantatrice hors-pair, elle laisse derrière elle des interprétations inoubliables notamment ses « Ave Maria » qui berceront l’humanité pendant encore longtemps.

Voix « puissante », « somptueuse », « chatoyante », les adjectifs ne manquent pas depuis ces dernières heures pour évoquer l’une des sopranes les plus connues de la planète. Décédée ce lundi 30 septembre des suites de complications causées par une blessure à la colonne vertébrale, Jessye Norman laisse de nombreux admirateurs endeuillés.

Lire aussi : L’inoubliable Ave Maria de Schubert chanté par Julie Fuchs pour Johnny

Doté d’une voix exceptionnelle et puissante, la chanteuse a très vite réussi à conquérir les plus grandes scènes. Parmi ses plus belles prestations, beaucoup n’ont pas oublié ses émouvantes interprétations de l’Ave Maria, la plus belle des prières adressées à la Vierge Marie. La chanteuse aura ainsi enchanté de nombreuses scènes internationales en faisant résonner les douces mélodies de Franz Schubert et Charles Gounod. Ce dernier, fervent chrétien — qu’on appelait gentiment « l’abbé Gounod » tant sa foi était omniprésente dans son œuvre —, aurait certainement été très ému par la sensibilité de Jessye Norman. En 1992, elle interprète son Ave Maria à Notre-Dame de Paris accompagnée de l’orchestre de l’opéra de Lyon.

 

Si elle est davantage connue pour ses rôles à l’opéra — on pense à l’incroyable interprétation du rôle de Didon dans Didon et Enée de Purcell qui a arraché les larmes à de nombreux mélomanes — elle a aussi su se faire une place parmi les grands de ce monde en prêtant sa voix lors de grandes cérémonies officielles.

Lire aussi : Ce duo père-fille reprend l’Ave Maria

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]