Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

L’inoubliable Ave Maria de Schubert chanté par Julie Fuchs pour Johnny

Partager

L’opéra a rendu hommage à Johnny Hallyday lors de la cérémonie d’obsèques du chanteur à travers une remarquable interprétation de l’Ave Maria de Schubert.

C’est un moment de grâce auquel ont assisté des millions de personnes réunies derrière leurs écrans pour la cérémonie religieuse pour Johnny Hallyday le 9 décembre. Lors du rite d’encensement et de la bénédiction du cercueil, Julie Fuchs, accompagnée par Yvan Cassar au piano et Gauthier Capuçon au violoncelle, a interprété l’Ave Maria de Schubert.  Sur son compte Twitter, la soprano française a partagé son honneur de chanter à cette occasion.

C’est le père Guy Gilbert, dit aussi le « curé des loubards », qui a solennellement procédé au rite d’encensement. Avec son perfecto et une étole, il a avec cet encens signifié à l’assistance qu’au moment de la mort, l’Église témoigne de sa foi et de son espérance en la résurrection. En effet, l’encens est pour les catholiques le double symbole de la présence divine et de la prière qui s’élève vers Dieu.

Le père Guy Gilbert a ensuite donné l’encensoir à l’épouse de Johnny Hallyday, Laeticia, et ses filles pour qu’elles en fassent de même. L’usage de l’encens sert à manifester la foi en cette présence divine, comme le firent les rois mages. Cette précieuse résine a toujours été utilisée dans le monde antique dans les rituels reliant l’homme à Dieu.

En 1982, Johnny Hallyday avait lui aussi chanté un Ave Maria sur le thème de Schubert, mais en italien. Ave Maria, Solo una preghiera (Ave Maria, seulement une prière)

https://youtu.be/WDrDRvu3Pgg