Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La prière toute simple pour apprendre aux enfants à invoquer saint Michel

Partager

Le 29 septembre, toute l’Église fête les saints archanges. L’occasion de parler aux enfants de saint Michel et de leur apprendre à l’invoquer avec une prière toute simple.

Revêtu de son armure, brandissant son épée, terrassant le démon, … le grand saint Michel, « chef de la milice céleste », peut paraître un peu éloigné des préoccupations enfantines. N’est-il pas le spécialiste des grands combats, invoqué par les papes pour défendre l’Église ? L’archange est pourtant un allié précieux dans la vie quotidienne. Nous pouvons l’expliquer aux enfants en leur enseignant une courte prière. Très facile à mémoriser et, même à gestuer, elle reprend trois missions fondamentales de l’archange :

« Saint Michel archange, de ta lumière, éclaire-nous,
Saint Michel archange, de tes ailes, protège-nous,
Saint Michel archange, de ton épée, défends-nous. »

Saint Michel nous éclaire

Avec tous les anges, saint Michel voit « sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux », nous dit Jésus (Mt 18, 10). Comme tous les bons anges, il resplendit de la gloire de Dieu. Avec tous les esprits bienheureux, il s’émerveille de Sa grandeur et il chante sa splendeur.

Lire aussi : Un Tour de France pour saint Michel

À la messe, quand nous chantons le Sanctus, nous sommes en communion avec tous les anges et tous les saints. Comme eux, toute notre vie doit être une louange à la gloire du Père. Demandons à saint Michel de nous apprendre à louer le Seigneur pour toutes les merveilles de la Création, pour tout ce qu’Il accomplit dans le monde et dans le cœur des hommes.

Saint Michel nous protège

Le Seigneur « a donné mission à ses anges de nous garder sur tous nos chemins » (Ps 90). Avec notre ange gardien, les archanges veillent sur nous. Les enfants, qui éprouvent si simplement le besoin d’être protégés, avec tendresse et confiance, comprendront la puissance de saint Michel.

Lire aussi : Est-ce que mon ange gardien achève ma prière si je m’endors ?

Michel signifie « Qui est comme Dieu ? ». Ce nom un peu énigmatique nous rappelle le combat que saint Michel a mené contre le démon, l’ange orgueilleux qui a voulu se faire l’égal de Dieu (Ap 12, 7-9). « Chaque fois qu’il est besoin d’un déploiement de force extraordinaire, c’est Michel qui est envoyé, explique Monique Berger dans Vivre l’année liturgique avec les enfants (éditions Transmettre) : son action et son nom font comprendre que nul ne peut faire ce qu’il appartient à Dieu seul de faire. »  Demandons-lui son aide pour nous protéger de l’orgueil.

Saint Michel nous défend

Le grand saint Michel a pour mission la lutte contre le démon et la défense de l’Église. « Le diable (dia-bolos) est celui qui “se jette en travers” du dessein de Dieu et de son œuvre de salut accomplie dans le Christ » (Catéchisme de l’Église catholique, n° 2851). Nous voulons faire le bien mais le diable met des obstacles à notre bonne volonté : il nous présente des tentations, nous séduit et nous détourne de nos bonnes résolutions. Demandons à saint Michel de nous aider à enlever ces obstacles et à rendre droit notre chemin vers Dieu. Confions-lui aussi l’Église et le monde.

Lire aussi : Trois façons efficaces de prier l’archange saint Michel

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]