Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

La vraie richesse réside dans les relations amicales

Le pape François lors du Regina Coeli, 22 avril 2019.
Partager

L’argent peut aussi être un moyen de répandre la solidarité et la fraternité, a expliqué le pape François aux fidèles réunis sous les fenêtres du Palais apostolique au Vatican pour l’Angélus le 22 septembre 2019.

Dans l’Évangile de ce dimanche (Lc 16,1-13), le Seigneur invite à se faire des amis même avec de l’argent malhonnête, afin que ceux-ci intercèdent à leur tour dans le Royaume de Dieu. Par cette parabole, a observé le successeur de Pierre, le Seigneur n’encourage pas à la malhonnêteté mais bien à la perspicacité. L’argent peut en effet pousser à ériger des murs et créer des divisions. Cependant, il peut aussi être un moyen de répandre la solidarité et la fraternité. Celui qui privilégie l’amitié portera plus de fruits plus que celui qui accumule les biens.

Il est toujours temps de « guérir le mal »

Il est toujours temps selon le pape de « guérir le mal » en réalisant le bien. Celui qui sème les larmes peut aussi se repentir et rendre quelqu’un heureux. Pour dépasser nos limites, le Seigneur invite à la vraie sagesse : celle de se reconnaître enfants de Dieu. À la fin de la prière de l’Angélus, le Pape a béni les participants de la Via Pacis, une course dédiée à la paix qui s’est déroulée à Rome le matin même. Les sportifs ont pu porter un message de paix et de dialogue entre les « différentes religions », s’est-il félicité.

Le Pape a par ailleurs évoqué la ‘Journée mondiale du migrant et du réfugié’ se déroulant le 29 septembre prochain. À cette occasion, il célébrera la messe place Saint-Pierre. Cette année, le thème de cette journée s’intitule : « Il ne s’agit pas seulement de migrants ».