Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le patron d’Orange a répondu à un appel bien particulier

web2-stephane-richard-orange-ecole-polytechnique.jpg
Amphi de parrainage de la promotion X 2016 avec Stéphane Richard, PDG d’Orange.
Partager

Au détour d’un entretien avec Stéphane Richard compté par une journaliste dans le « JDD » on apprend que le président d’Orange s’est fait baptiser le 7 avril dernier.

C’est une petite croix protestante en or suspendue au cou du patron d’Orange qui a d’abord attiré l’œil de la journaliste du JDD. Dans un article publié le 14 septembre dernier, elle raconte comment elle a parlé de Dieu avec Stéphane Richard. On y apprend notamment que ce dernier a reçu le baptême « pendant le procès [Tapie] ». Pour mémoire, l’ancien directeur du cabinet de Christine Lagarde à Bercy, Stéphane Richard risquait trois ans de prison, dont 18 mois ferme. Il a finalement été relaxé le 9 juillet dernier.

« Dans les offices protestants, on chante beaucoup, j’aime bien. »

Aujourd’hui, il confie désormais aller au temple « quand [il] peu[t] le dimanche matin ». Ce qu’il appelle volontiers « le retour au temple » lui a fait « un bien fou ». « J’adore les prédications du pasteur, c’est un moment de calme et de réflexion », explique-t-il. « Et dans les offices protestants, on chante beaucoup, j’aime bien ».

Dans un article des Échos, on découvre qu’il s’est fait baptiser « avec l’un de ses fils qui avait lancé la démarche en vue d’épouser une catholique ». « Dans ma vie, j’ai été beaucoup dans le matériel, pas assez dans le spirituel », observe-t-il auprès du journal. « Et cette épreuve [le procès Tapie, ndlr] m’a aussi appris tout cela à 57 ans. »

Lire aussi : Le fondateur de Smartbox rêve de « devenir saint »

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]