Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Peut-on nommer son ange gardien ?

SAINT GABRIEL
Partager

L’Église catholique est très claire quant à l’attribution du nom des anges.

Ces dernières années, l’usage s’est développé chez les catholiques de donner un nom à son ange gardien ou encore de prier une neuvaine pour connaître son nom.
Or l’Église est très claire sur cette question. Dans le Directoire sur la piété populaire et la liturgie, il est écrit qu’ »il faut réprouver l’usage de donner aux anges des noms particuliers, que la Sainte Écriture ignore, hormis ceux de Michel, Gabriel et Raphaël ». (n°217)

Lire aussi : Palmarès des prénoms : deux archanges ont la cote

Pourquoi l’Église réprouve-t-elle cette pratique ?

D’abord, parce que le fait de donner un nom à autrui instaure entre les deux protagonistes un rapport d’autorité. Si on connaît le nom de l’autre, on peut l’appeler quand on veut et de ce fait, avoir autorité sur lui. Or nous n’avons pas autorité sur nos anges gardiens. Seul Dieu a autorité sur les anges. Nous pouvons leur demander aide et assistance, mais ne devons pas agir comme s’ils étaient à notre service.

L’Église ne nous encourage pas non plus à donner à notre ange un nom que nous aurions reçu dans la prière. En effet, nul ne peut être certain que ce nom ait été inspiré par Dieu et non par le diable ou tout simplement par nos pensées humaines. Seuls trois noms d’anges figurent dans les Écritures ; pour tous les autres, il est difficile de savoir s’ils viennent de Dieu ou non.

Lire aussi : Faut-il redouter l’influence des anges ?

Il s’agit également de protéger les fidèles de certaines dérives spirituelles pouvant émaner de la vénération des anges. Certaines personnes érigent la connaissance des anges en véritable religion. Or il faut se méfier de ces phénomènes, car derrière ces anges peuvent très bien se cacher des démons essayant d’éloigner les individus de Dieu. L’essentiel est de savoir que nous avons à nos côtés, de manière certaine, un ange assigné par Dieu pour nous protéger et veiller sur nous. Et il est tout à fait possible d’entrer dans une relation personnelle avec lui sans pour autant connaître son nom !

Lire aussi : Les anges gardiens lisent-ils dans nos pensées ?

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]