Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Vous prendrez bien une confession à emporter ?

Partager

Dans cette université américaine, si vous vous promenez sur le campus, vous apercevrez peut-être un dominicain à bord d’une voiturette de golf en train de donner le sacrement du pardon à un étudiant. Une initiative insolite qui permet d’évangéliser autrement.

« Bonjour, je voudrais un sacrement du pardon à emporter, s’il vous plaît ». Voilà qui a de quoi surprendre un poil le quidam plus habitué à hésiter entre un Big Mac et un Mc Chicken. Ici, nous ne sommes pas dans la file d’attente d’une chaîne de restauration rapide quelconque, mais sur le campus de la Purdue University, dans l’Indiana (États-Unis). C’est là que frère Patrick Baikauskas propose des confessions à emporter.

Aller à la rencontre

Ce dominicain a imaginé une manière originale – et néanmoins efficace – de proposer le sacrement de la réconciliation. Un reportage de WLFITV montre l’aumônier sillonnant le campus étudiant en voiturette de golf et saluant l’un ou l’autre. À l’avant du véhicule, une pancarte indique qu’il est possible d’emporter une confession, et celui qui veut peut venir s’asseoir au côté du prêtre pour goûter à la miséricorde de Dieu.

Prenant au mot les paroles du pape François invitant à quitter son canapé lors des JMJ de Cracovie, le religieux a trouvé un moyen original de montrer que Dieu vient au-devant de tous, et pas uniquement sur les bancs d’une l’église. Une méthode peu conventionnelle mais qui semble néanmoins porter des fruits.