Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Ils se sont rencontrés aux JMJ de Cracovie, ils se marient à Panama

POLSKI SLUB W PANAMIE
Partager

Mercredi 16 janvier, Martyna et Jakub se sont mariés dans une église de Panama. Ils s'étaient rencontrés trois ans auparavant lors des JMJ de Cracovie (Pologne).

Ils se sont rencontrés pendant les JMJ de Cracovie… et se sont mariés à l’aube de celles de Panama. Non, ce n’est pas l’histoire de la princesse Aurore et du prince Philippe, ni celle d’Aladdin et Jasmine, mais celle de Jakub et Martyna, deux pèlerins originaires de Trzebinia (sud de la Pologne) qui viennent de se dire « oui » pour toujours mercredi 16 janvier dans l’église San Miguel Arcángel de Monagrillo (diocèse de Chitré).

En 2016, à Cracovie, ils distribuaient ensemble des repas aux pèlerins. Une activité qui manifestement crée des liens puisque c’est elle qui a sonné le début de leur histoire. « Nous ne pensions pas que cette période changerait autant nos vies », a confié la jeune femme aux médias polonais. Le week-end final sur le campus Misericordia les a « beaucoup rapprochés », confient-ils. C’est bien connu : les conditions extrêmes renforcent les liens (sauf peut-être à Koh-Lanta). Quoi de mieux qu’un immense camp façon hippie à la sauce catholique pour voir l’autre dans toute sa vérité et tester sa résistance aux épreuves, tantôt sous un soleil de plomb, tantôt sous une pluie battante ? « Après cette semaine incroyable, nous avons commencé à nous voir plus souvent jusqu’à devenir un couple », poursuivent les tourtereaux.

Le partage du pain, un geste fort

Inspirés par d’autres couples qui se sont mariés lors de précédentes JMJ, Jakub et Martyna ont laissé cette idée germer puis progresser dans leurs cœurs. Le couple a alors engagé les procédures nécessaires avant d’embarquer robe de mariée et costume dans ses valises à destination de Panama. Lors de la cérémonie, plusieurs prêtres, quelque 300 pèlerins polonais et des membres de la communauté panaméenne étaient présents. Chants et danses étaient bien entendu de circonstance.

Les jeunes mariés ont salé un pain avant de le partager, comme le veut la tradition polonaise. Le pain est symbole de vie chez les chrétiens. Le sel représente le Christ, garant et témoin du mariage. En effet, ce condiment a pour vertu de conserver les aliments. C’est pourquoi, symboliquement, il va renforcer l’amour des mariés ainsi que le lien du sacrement dans le temps et à travers les difficultés de la vie. À présent, on connaît le refrain préféré de Jakub : « Martyna mon amour des JMJ ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]