Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Dix attitudes à éviter lors d’un premier rendez-vous

GIRL DATE
Partager

"Vous recherchez l'âme sœur en vue d'un mariage chrétien. Et voici que vous vous demandez si ce ne serait pas lui ou elle... Vous l’avez rencontré(e) sur un site ou noté son numéro à la hâte en quittant une soirée, et quelques sms plus tard, arrive l’heure de votre premier tête-à-tête. Voici dix pièges à éviter pour que cette première rencontre soit riche et respectueuse de l’autre."

Il ne s’agit pas ici de donner des conseils, puisque chaque personne est unique et qu’il n’existe pas de formule magique pour qu’une rencontre aboutisse au coup de foudre ou au mariage. L’alchimie est plus complexe. S’il y avait cependant une recommandation préalable à tout premier rendez-vous, ce serait de se mettre dans une attitude de « gratuité par rapport à l’autre », comme l’évoque Olivier Orna, cofondateur du site de rencontre chrétien Theotokos. Une attitude où l’on n’attend rien de l’autre et où l’on se réjouit de faire sa connaissance, de partager son quotidien et ses centres d’intérêt le temps d’un verre ou d’une expo. Une attitude qui, en plus d’être respectueuse, vous garantit une nette diminution de stress !

1
Être négligé

Bien que les maîtres-mots d’un premier rendez-vous soient détente et authenticité, évitez de venir en jogging ou d’arborer le t-shirt avec lequel vous avez fait votre footing. Être propre, apprêté et coiffé sont d’excellents premiers pas. En revanche, souligne Olivier Orna, « il faut veiller à ne pas être trop endimanché. Cela peut vite suggérer un jeu de séduction ou de conquête. Or dans une première rencontre, on n’est pas sur ce terrain-là, on est dans la découverte, la gratuité, l’authenticité ». Donc soyez soigné et portez une tenue correcte, fidèle à votre style vestimentaire et à votre personnalité.

2
Arriver très en retard

L’opinion populaire a tendance à conseiller aux femmes de « se faire attendre » mais n’exagérez pas ! Quelques minutes d’accord, mais une demi-heure, c’est impoli ! Le monsieur peut avoir mieux à faire que de vous attendre et en plus, vous passez pour prétentieuse, infidèle ou au mieux désorganisée. Messieurs, dans votre cas, vous passez en plus de tout cela pour des goujats. À première vue, ce n’est pas très prometteur.

3
Parler de ses expériences passées

Sujet rédhibitoire à n’aborder sous aucun prétexte lors d’un premier rendez-vous : vos expériences amoureuses passées. Elles n’intéressent pas vraiment la personne que vous avez en face de vous et plombent l’ambiance en générant malaise et comparaison. Lorsqu’un des interlocuteurs commence à s’apitoyer sur sa vie, ses fiançailles rompues, ses échecs amoureux ou son veuvage, la personne en face se referme presque instantanément. Olivier Orna constate que « parfois, les gens se livrent tellement que l’autre n’a pas envie de recevoir tout ce passé si lourd à porter ». Attention aussi que de telles confidences ne vous fassent pas passer pour un papillon qui va butiner de fleur en fleur et est incapable de s’attacher fidèlement et définitivement. Même si vos expériences partagées avec pudeur disent quelque chose de vous, de votre histoire, de votre personnalité et ne seront pas à cacher le moment venu, inutile de vous attarder sur le sujet pour une première rencontre.

4
Aller au restaurant

C’est l’endroit classique et pourtant il semble que d’autres lieux soient plébiscités par les célibataires. D’abord, un dîner au restaurant peut s’avérer très long si votre compagne ou compagnon ne correspond pas du tout à son profil. Certains préfèrent plutôt prendre un café pour avoir une échappatoire rapide. Le fondateur de Theotokos constate que les lieux de rencontre qui ont la cote actuellement, ce sont les expos. L’ambiance y est sans doute plus détendue, c’est un lieu public et donc sécurisé, dans lequel vous avez un sentiment de liberté peut-être plus prononcé que dans un face-à-face intime. Vous ne vous regardez pas en chien de faïence mais vous regardez « ensemble, dans la même direction », dirait Antoine de Saint-Exupéry. Les propositions de balades dans des coins perdus ou de randonnées en montagne sont à éviter pour une première fois car elles ne mettent pas vraiment une femme en confiance. Et pour ceux qui souhaitent aborder cette première rencontre de manière ludique, Theotokos et les Boites de Comm’ ont créé une Boîte de Comm’ de la Rencontre. Des cartes à piocher avec des petits défis pour apprendre à se connaître et passer un bon moment à deux.

5
Montrer trop d'empressement

Dire « je t’aime » dès la fin de la première rencontre ou embrasser avec fougue le premier soir semblent un peu prématuré. Olivier Orna invite les célibataires à prendre le temps de découvrir l’autre, à discerner, à cheminer, plutôt que de chercher à prendre quelque chose chez l’autre. « Le mot-clé d’un bon rendez-vous », dit-il, « c’est la gratuité ». C’est la joie de découvrir l’autre sans rien attendre d’elle ou de lui en retour, ni un baiser, ni un repas, ni une place de cinéma. Il engage à appréhender le rendez-vous par cette prière : « Seigneur, fais-en sorte que cette rencontre, quelle qu’en soit l’issue, soit belle et édifiante. Fais que nous en ressortions le cœur plus large ».

6
La laissez payer

La bienséance veut que ce soit l’homme qui invite, d’autant plus si c’est lui qui a proposé le rendez-vous. Ceci étant, certaines femmes insistent pour payer, ne voulant rien devoir à l’homme. En ce cas, faites moitié moitié. Mais messieurs, ne la laissez pas régler toute seule l’addition, esquissez au moins un geste vers votre portefeuille. Ne faites pas le coup de celui qui l’a oublié, ça ne marche pas.

7
Présenter ses parents

Cela arrive… et ne fait pas très bon effet ! Certains parents, désespérés de la vie monacale de leur fils ou de leur fille, les inscrivent contre leur gré sur un site de rencontres. Ils donnent le change le temps des préliminaires mais quand arrive l’heure du rendez-vous, il faut bien envoyer le récalcitrant en première ligne. Et parfois ce dernier ne trouve pas meilleure idée que de venir accompagné des conspirateurs, qui n’ont alors de cesse de vanter les qualités de leur bambin, sa situation professionnelle et ses biens immobiliers. Il n’y a pas mieux pour passer pour un être immature et pour mettre la pression, d’autant plus quand la mère se voit déjà grand-mère et exige que son petit-fils porte le prénom de l’arrière-grand-oncle.

8
Se montrer agressif envers un tiers

Que ce soit envers un serveur parce que l’assiette est froide ou en voiture, évitez de vous montrer agressif ou violent dès la moindre petite escarmouche. Préférez l’humour, cela est d’un bien meilleur effet !

9
Regarder sa montre pendant le rendez-vous

Politesse oblige, regarder sa montre est vraiment le signe que vous vous ennuyez. Ayez la décence d’attendre la fin du verre pour décliner avec délicatesse une prochaine entrevue.

10
Considérer l’autre comme votre futur(e) époux(se)

Il peut être important, avant chaque rencontre, de se rappeler la chose suivante : « Vous ne rencontrez pas votre futur(e) époux ou épouse, mais juste une personne avec laquelle vous allez échanger sur ce que sont vos quotidiens, vos passions, vos projets… Ne vous mettez pas la pression. L’enjeu de ce rendez-vous est simplement d’apprendre à connaître quelqu’un, sans lui faire porter le costume surdimensionné de futur époux ou future épouse », conseille Olivier Orna. Une manière de rester serein, détendu et sincère.

En partenariat avec

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]