Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Catéchisme : choisir le bon livre pour son enfant

Corinne SIMON/CIRIC
Partager

Ludique, interactif, classique, approfondi… L’offre en matière de catéchisme s’est considérablement élargie depuis quelques années. Parents, paroisses et écoles ont désormais un large choix parmi les parcours dédiés aux enfants. Aleteia fait le point sur les différents parcours, afin que vous puissiez choisir celui qui convient le mieux à votre enfant.

« Sur la bouche du catéchiste revient toujours la première annonce : Jésus-Christ t’aime, il a donné sa vie pour te sauver, et maintenant il est vivant à tes côtés chaque jour pour t’éclairer, pour te fortifier, pour te libérer », écrivait le pape François dans son exhortation apostolique La joie de l’Évangile. Si l’on devait résumer la mission du catéchiste, qu’il soit le père, la mère, le curé de la paroisse ou une maman bénévole, elle consiste en définitive à conduire les enfants au Christ, à faire naître une relation d’intimité entre Dieu et l’enfant, nourrie par l’enseignement du contenu de la foi. Mais pour cela, plusieurs méthodes existent. Du catéchisme traditionnel aux parcours participatifs, difficile parfois de trouver l’enseignement qui convient le mieux à son enfant. Voici plusieurs éléments de distinction pour y voir plus clair.

Parcours interactifs : des séances animées

Une approche catéchétique qui s’adapte à l’esprit vif et alerte des enfants d’aujourd’hui. La grande nouveauté, par rapport à un enseignement plus traditionnel, réside dans les différents moments qui jalonnent la séance de catéchisme. Vie, mouvement, participation en sont les maîtres-mots. S’intercalent en effet dans la catéchèse à proprement parler des chants, des temps de prière, des activités (bricolage, coloriage…), qui sont autant de manières d’éveiller la foi des enfants. Ce type de parcours, proposé par le catéchisme de la communauté de l’Emmanuel, Dieu avec nous, par les trois tomes d’À la rencontre de Dieu édités par Transmettre, ou encore par Viens suis-moi des Éditions du Jubilé, s’adresse à la fois au corps, à l’esprit et à l’âme.

@Editions de l'Emmanuel

 

L’objectif est que la séance de caté soit vivante, animée. Le programme est fourni clé en main aux catéchistes. Le support dédié à l’enfant est fait pour être complété, colorié, annoté. Il guide véritablement l’enfant dans sa vie de chrétien au quotidien, et ce même en dehors des cours de caté !

Avec Dieu avec nous, chaque rencontre recèle des questions qui aiguisent sa curiosité, de nombreuses activités pédagogiques, ainsi que des « petits pas », idées d’actions concrètes pour grandir en sainteté pendant la semaine.

@Editions du Jubilé

Denis Sureau, éditeur de la revue Transmettre et des manuels de catéchèse À la rencontre de Dieu, se félicite du succès de ces parcours lancés en 2016 auprès des écoles et des paroisses. « Ils sont simples d’utilisation, l’enseignement est complété par des activités, des textes à trous, une méthode qui marche bien. Et le grand avantage, c’est qu’il est facile de recruter des catéchistes. Les séances ne demandent pas d’intense préparation puisque tous les éléments sont dans le livre », explique-t-il.

Mise en page 1
@Transmettre

Pour inciter les enfants à s’exprimer, les petites mallettes de Viens suis-moi contiennent des silhouettes à découper évoquant des attitudes. Enseigner le catéchisme autrement, c’est aussi le but des carnets de dessins de la Nouvelle Miche de pain (Pierre Téqui éditeur) qui cherchent à marquer les jeunes esprits par un coloriage en lien avec la leçon. 

@Pierre Téqui éditeur

Des séances plus sages avec les parcours classiques

Pour les adeptes d’un enseignement plus classique, basé sur la parole et l’écoute, la Miche de Pain (Éditions de l’Espérance) propose deux beaux ouvrages, réédités depuis 1937. Pas de livret pour le catéchiste (ce qui suppose qu’il soit déjà formé), mais de belles illustrations et une édition de qualité qui font de ces livres des trésors de bibliothèque, que l’on a plaisir à faire découvrir à ses enfants puis ses petits-enfants.

@Editions de l'Espérance

Dans la même veine, les Trois Blancheurs (Nuntiavit) fournissent des enseignements sérieux sur l’histoire sainte, le credo, les commandements… ainsi que de belles préparations aux sacrements.

@Nuntiavit

Des supports plus poussés pour approfondir sa foi

Pour des enfants qui ont déjà un bon bagage, d’autres supports viennent compléter leurs connaissances et répondre à leurs questions. Ainsi, le Youcat pour les enfants (Mame) est un condensé du Catéchisme de l’Eglise catholique adapté aux enfants. 159 questions-réponses sur la vie du Christ, la foi, les dogmes et les croyances de la religion catholique, afin que les parents ne restent pas muets face aux interrogations de leurs enfants.

@Mame

« Le Youcat pour les enfants est un catéchisme très différent de celui que j’avais », témoigne le pape François dans la préface. « Il est conçu pour qu’enfants et parents puissent le consulter ensemble et découvrir toujours plus l’amour de Dieu ». Autre parcours particulièrement fouillé, à paraître fin juillet : CatéQuid (Pierre Téqui éditeur), utilisant également le mode questions-réponses, et faisant référence aux textes de la Bible ou au Youcat pour trouver des explications.

@Pierre Téqui éditeur

En partenariat avec

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]