Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le 22 août, aller à la messe pour ceux qui ne peuvent pas

Michel Pourny
Nuit des Témoins 2018 -
Partager

Le 22 août, l’AED invite les chrétiens à aller à la messe pour tous ceux qui ne le peuvent pas. Cet appel s’inscrit dans le cadre de la première « Journée internationale de commémoration des personnes victimes de violences en raison de leur religion ou de leurs convictions », décrétée par l’ONU en mai dernier.

C’est une tradition biblique de prier pour les autres, pour les non-croyants comme pour ceux qui ne peuvent pas participer à la messe librement. Aujourd’hui, dans le monde, quelque 200 millions de chrétiens ne peuvent pas vivre leur foi librement. Certains habitent dans des régions très isolées, sans prêtres ou, s’il y en a, ils sont souvent emprisonnés, ils subissent des persécutions, des violences, ou vivent dans un pays où la foi chrétienne est interdite. Aujourd’hui beaucoup de chrétiens n’ont pas la possibilité d’aller à la messe. Face à cette réalité, l’Aide à l’Église en Détresse (AED) invite tous les chrétiens à se rendre à la messe le 22 août pour ceux qui ne le peuvent pas.

Lire aussi : George Clooney sollicité pour prendre la défense des chrétiens du Pakistan

Il s’agit d’un appel sans précédent qui s’inscrit dans le cadre de la première « Journée internationale de commémoration des personnes victimes de violences en raison de leur religion ou de leurs convictions », décrétée par l’ONU en mai 2019. C’est face à une multiplication significative des actes de violence à l’encontre des minorités religieuses que l’Assemblée Générale de l’ONU a décidé de choisir le 22 août comme journée commémorant les personnes dans cette situation. Aller à la messe ce jour-là est ainsi une occasion de « poser un acte de solidarité à l’égard des chrétiens persécutés qui ne peuvent pas aller à la messe », souligne l’AED. 

Une carte géolocalisant tous les participants 

Ce 22 août, une carte géolocalisant tous les participants à cette exceptionnelle initiative spirituelle de soutien aux chrétiens persécutés va être disponible. Tous ceux qui souhaitent prendre part à cette action, peuvent indiquer leur nom et l’adresse de l’église où ils ont l’intention d’aller pour participer à la messe le 22 août.

Quand les saints nous expliquent l'importance de la prière :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]