Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

États-Unis : près de 70% des catholiques voient l’eucharistie comme « un symbole »

MŁODZI CHCĄ PIĘKNEJ LITURGII
Shutterstock
Partager

Seul 1/3 des catholiques américains croit en la transsubstantiation, c’est-à-dire à la conversion du pain et du vin en corps et sang du Christ lors de l’Eucharistie, rapporte une étude du Pew Research Center.

Miraculeux changement qui s’opère sur l’autel durant la messe au cours duquel le pain et le vin abandonnent leur substance pour prendre celle du corps et du sang du Christ, en ne gardant que l’apparence du pain et du vin, la transsubstantiation est un dogme de l’Église catholique. Pourtant, il est loin de faire l’unanimité chez les catholiques américains. Près de 7 catholiques américains sur 10 (69%) estiment que le pain et le vin utilisés lors de la communion « sont des symboles du corps et du sang du Christ », rapporte une étude récente du Pew Research Center. En parallèle, ils sont 22% (soit un catholique sur cinq) à rejeter l’idée de la transsubstantiation, même s’ils connaissent la position de l’Église sur ce sujet.

Parmi les catholiques américains pratiquants (qui assistent à la messe au moins une fois par semaine), ils sont 63% à accepter ce dogme. Néanmoins, même dans cette catégorie, environ un tiers (37%) ne croit pas que le pain et le vin de la communion deviennent réellement le corps et le sang de Christ.

Pour mémoire, l’Église a toujours eu la conviction que par la consécration du pain et du vin à la messe s’opère le changement de toute la substance du pain en celle du corps du Christ et de toute la substance du vin en celle de son sang. C’est un dogme de la foi catholique. Ce n’est pas seulement un changement d’apparence, comme lorsque l’on change de vêtement, mais un changement de substance, de réalité profonde, a ainsi souligné le pape émérite Benoît XVI dans Le sacrement de l’amour (n°11) : « La conversion substantielle du pain et du vin en son corps et son sang met dans la création le principe d’un changement radical, comme une sorte de “fission nucléaire”, pour utiliser une image qui nous est bien connue, portée au plus intime de l’être, un changement destiné à susciter un processus de transformation de la réalité, dont le temps ultime sera la transfiguration du monde entier, jusqu’au moment où Dieu sera tout en tous ».

10 citations de saint Jean Paul II pour comprendre le mystère de l'eucharistie :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]