Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’abbé chanteur qui évangélise à travers des tubes de variété

© Abbé JB
L'abbé JB interprète à sa façon le répertoire de variété française. Ici, de passage à l'abbaye de Conques en août 2019.
Partager

Deux courtes vidéos publiées cette semaine sur Facebook ont suscité des réactions pleines l'enthousiasme de la part des internautes. Un prêtre, accompagné d'un guitariste, puise dans la variété française contemporaine pour annoncer l'Évangile à sa façon.

Serait-ce les nouveaux tube de l’été ? Prêtre du diocèse de Lyon, l’abbé JB, ainsi que ses jeunes l’appellent, n’hésite pas à prêter sa voix à des tubes contemporains tout en les remodelant à sa façon. Son objectif ? « Témoigner joyeusement de notre foi », explique-t-il à Aleteia. Il souhaite annoncer l’Évangile en rejoignant les jeunes et les moins jeunes dans leur culture, à travers un air qu’ils connaissent déjà et qu’ils pourront ainsi fredonner facilement.

Les questions d’un chrétien lambda

Reprenant à son compte des mélodies d’artistes de variété tels que Vianney, Maître Gims ou Angèle, il propose des paroles d’une autre inspiration, ainsi que le montrent ces deux scènes filmées à Conques (Aveyron) et publiées sur les réseaux sociaux le 5 août. Accompagné à la guitare par un jeune et lui-même affublé de lunettes noires ton sur ton avec son clergyman, le padre pousse la chansonnette.

C’est ainsi que les paroles « Si je vous gêne, bah c’est la même » (tirées de « La Même », de Vianney et Maître Gims) donnent : « Si je vous aime, c’est parce qu’Il m’aime ». Plus récente encore, la chanson « Balance ton quoi », de la chanteuse belge Angèle, s’est transformée en « Annonce ta foi ». On entend ainsi : « Annonce ta foi, même si on parle mal de toi, ne te décourage pas » ou « Laisse-moi te chanter héhéhéhé que le Christ est ressuscité héhéhéhé, ça passera pas à la radio ohohohoh, parce que c’est un peu trop rétro ohohohoh ». Les nouvelles paroles, pleines d’humour, traduisent les questions d’un chrétien lambda. Et donnent même quelques réponses.

En images : Ces vedettes de la musique saisies par le Christ
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]