Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vous êtes bénévole en paroisse ? Vous pouvez à présent être diplômé par l’État !

Pascal Deloche / Godong
Accueil dans une paroisse.
Partager

Les cinq universités et instituts catholiques de France se sont associés pour créer une certification professionnelle répondant aux besoins de l’Église catholique dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la pastorale diocésaine. Cette certification reconnue par l’État est désormais accessible en formation classique mais également par validation des acquis de l’expérience (VAE). Une bonne nouvelle pour les nombreux et fidèles bénévoles des paroisses.

Si les formations pour les salariés comme les bénévoles de l’Église sont nombreuses, notamment dans les universités catholiques, il n’existait pas, jusqu’à présent, de certification officielle répondant aux spécificités de métiers pratiqués dans le cadre d’une mission d’Église. C’est désormais chose faite grâce au travail conjoint des universités et instituts catholiques d’Angers, Lyon, Paris, Toulouse et Lille.

La certification de « chargé de mission en pastorale » va permettre une meilleure employabilité des salariés et surtout des nombreux bénévoles en paroisses. Éducateurs, chargés de la pastorale dans un collège, soignants… ils sont nombreux ces postes salariés ou bénévoles qui pourront être à présent certifiés par l’État. Car si cette certification est accessible par le biais d’un cursus classique, elle l’est également par VAE, c’est-à-dire par validation des acquis de l’expérience. Ainsi, un bénévole qui a travaillé de nombreuses années dans sa paroisse assurant une mission de pastorale, de santé ou d’éducation pourra faire reconnaître cette expérience et obtenir une certification professionnelle, gage de reconnaissance et levier de mobilité.

Reconnaître l’investissement de milliers de bénévoles

Pour les salariés des diocèses, cette formation est éligible au compte personnel de formation (CPF), et peut, à ce titre, être financée partiellement ou en totalité. La certification s’inscrit dans le cadre de la Loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel et des accords des branches professionnelles de l’enseignement privé non lucratif et des salariés au sein des diocèses de l’Église de France (12 décembre 2018).

Si l’Église vit au quotidien, c’est aussi en partie grâce à ces milliers de bénévoles qui œuvrent dans l’ombre pour assurer des services au cœur de leur paroisse. Leur permettre d’être reconnus professionnellement pour ces services, voilà une action concrète pour la formation des hommes et des femmes, chrétiens dans le monde. Les universités et instituts catholiques œuvrent en ce sens.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]